Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Zinédine Zidane quitte son poste d'entraîneur du Real Madrid

L'entraîneur français du Real Madrid, Zinedine Zidane, donne une conférence de presse pour annoncer sa démission à Madrid le 31 mai 2018.

Zinédine Zidane a annoncé jeudi à la surprise générale qu'il quittait son poste d'entraîneur du Real Madrid, quelques jours après sa troisième victoire consécutive en Ligue des champions qui l'a fait entrer dans l'histoire du football.

"J'ai pris la décision de ne pas continuer l'année prochaine", a déclaré Zizou, 45 ans, qui est à la tête du club merengue depuis début 2016. Une décision qualifiée de "totalement inattendue" par le président du club, Florentino Perez, à ses côtés en conférence de presse.

>> Lire aussi : Le Real de Zidane entre dans la légende avec un triplé inédit

"Je pense que c'est le moment pour tous, pour moi, pour l'équipe, pour le club", a déclaré le champion du monde 1998 avec les Bleus devant la presse, visiblement ému.

"Cette équipe doit continuer à gagner et a besoin d'un changement. Après trois ans, elle a besoin d'un autre discours, d'une autre méthodologie de travail", a ajouté "ZZ" dont le contrat à la tête de l'équipe merengue courait jusqu'en 2020.

Alors que cette décision va inévitablement susciter des interrogations sur son avenir, de nombreux observateurs le voyant un jour à la tête des Bleus, Zidane a assuré qu'il ne "cherchait pas d'autre équipe".

Zidane, 45 ans, était devenu samedi, après la victoire du Real face à Liverpool (3-1), le premier entraîneur de l'histoire du football à remporter trois Ligues des champions consécutives.​

"Je ne cherche pas d'autre équipe"

Mieux, outre la Liga décrochée en 2017 au bout de 38 journées, il a remporté toutes les finales qu'il a disputées: Ligue des champions 2016, Supercoupe d'Europe 2016, Mondial des clubs 2017, Ligue des champions 2017, Supercoupe d'Espagne 2017, Supercoupe d'Europe 2017, Mondial des clubs 2018, et Ligue des champions 2018. Un palmarès hors-norme.

A voir la joie sur son visage sur la pelouse de Kiev, lui d'habitude si zen et tout en self-control - sauf quand ses joueurs réussissent des gestes insensés comme les retournés acrobatiques de Cristiano Ronaldo et Gareth Bale -, qui aurait pu croire qu'il annoncerait son départ cinq jours après la brillante victoire contre Liverpool (3-1) ?

Fiche sur la carrière de Zinédine Zidane en tant que joueur et entraîneur
Fiche sur la carrière de Zinédine Zidane en tant que joueur et entraîneur

Est-ce pour reprendre une autre formation, pour prouver qu'il peut réussir ailleurs qu'au Real ? "Je ne cherche pas d'autre équipe", a répondu à la presse "Zizou", l'un des rares techniciens à avoir décidé de quitter de son propre chef le prestigieux club merengue, réputé pour accorder une durée de vie très limitée à ses entraîneurs.

"Maintenant, après le Real, quel club peut-il faire ? C'est un peu compliqué, c'est surement l'un des plus grands clubs au monde, et il a déjà tout gagné, tous les titres quasiment ! Il ne lui manque que la Coupe du Roi, ma foi", estimait auprès de l'AFP Guy Lacombe, l'homme qui l'a fait éclore à l'AS Cannes avant de devenir son formateur au métier de coach près de 30 ans plus tard.

Prochaine étape l'équipe de France ?

"Je pense qu'un jour il aimerait prendre l'équipe de France. C'est évident, il ne s'en est jamais caché. Il faut que ça se fasse dans de bonnes conditions, au bon moment, et ça, puisqu'il est patient, il n'y aura aucun problème. On verra dans le temps mais il a un destin international", ajoutait Lacombe.

Si le contrat de sélectionneur de son ancien coéquipier Didier Deschamps a été prolongé jusqu'en 2020, l'idée de voir un jour Zizou prendre les commandes de l'équipe de France ne déplait pas au président de la Fédération française (FFF) Noël Le Graët.

"C'est une suite logique, c'est probable qu'un jour il l'ambitionne", avait déclaré Le Graët en juin 2017. "Pour le moment, je pense qu'il a encore beaucoup à apporter au Real et la vie du club lui convient parfaitement".

Après le départ de Laurent Blanc en juillet 2012, Zidane avait déjà manifesté au patron de la FFF son désir d'entraîner les Bleus. "Je me rappelle lui avoir dit ici (au siège de la FFF, ndlr): +Tu ferais mieux de prendre Bordeaux pour faire tes premières armes+.... Trois coupes d'Europe, c'est quand même phénoménal. Les joueurs l'adorent. Il fait bien jouer. C'est un énorme entraîneur", a confié mercredi à l'AFP le patron de la FFF.

Rendez-vous pour après l'Euro-2020? A moins que Deschamps n'échoue dans sa mission en Russie...

Avec AFP

Toutes les actualités

Manchester United prend la défense de Paul Pogba

Manchester United prend la défense de Paul Pogba
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:14 0:00

Un maillot de basket de Barack Obama adjugé 120.000 dollars

Le maillot de Barack Obama adjugé 120.000 dallars, USA, le 19 aout 2019

Un maillot de basket ayant appartenu à l'ex-président américain Barack Obama s'est vendu lundi aux enchères pour 120.000 dollars, a indiqué la maison qui organisait la vente au Texas.

Le maillot portant le numéro 23 appartenait à Barack Obama lorsqu'il avait 18 ans et était en Terminale au lycée Punahou, à Hawaï, où il habitait alors, a précisé la maison d'enchères Heritage Auctions.

Son prix avait été estimé avant la vente aux environs de 100.000 dollars.

L'ex-président Obama est un fan de basket, un sport qu'on l'a souvent vu pratiquer quand il était à la Maison Blanche, avec le personnel de la présidence, des célébrités ou d'autres visiteurs.

Manchester United condamne des injures racistes contre Paul Pogba

Paul Pogba célèbre son but en croisant les bras pour protester contre l'esclavage en Libye, Angleterre, le 18 novembre 2017.

Manchester United "condamne catégoriquement", dans un communiqué publié lundi, les insultes racistes reçues par Paul Pogba sur les réseaux sociaux après son penalty manqué face à Wolverhampton (1-1) la veille.

"Tout le monde à Manchester United est dégoûté par les injures racistes proférées contre Paul Pogba la nuit dernière et nous les condamnons catégoriquement", ont déclaré les Red Devils.

Le champion du monde français est le troisième joueur en Angleterre victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux la semaine dernière pour avoir manqué un penalty après le jeune attaquant anglais de Chelsea Tammy Abraham et l'ancien joueur de Sochaux Yakou Meite, qui évolue aujourd'hui en D2 anglaise avec Reading.

"Les personnes qui ont exprimé ces opinions ne représentent pas les valeurs de notre grand club et il est encourageant de voir la grande majorité de nos fans condamner également cela sur les médias sociaux", souligne Manchester United.

Pogba a reçu lundi le soutien de Marcus Rashford: "Assez maintenant, il faut que ça s'arrête @Twitter", a apostrophé le coéquipier du milieu de terrain français de 26 ans.

"Manchester United est une famille. @paulpogba est une énorme partie de cette famille. Si vous l'attaquez, vous nous attaquez tous. @ManUtd", a également tweeté Rashford.

"A vomir. Les réseaux sociaux doivent faire quelque-chose à ce sujet", a appuyé un autre coéquipier, le néo-Mancunien Harry Maguire.

Une opinion partagée par l'association Kick It Out, qui lutte contre le racisme dans le football anglais: "Le nombre de posts du même acabit depuis le début de la saison montre à quel point les propos discriminatoires en ligne sont hors de contrôle", a déploré l'organisation mardi. "Sans action immédiate et la plus forte possible, ces actes lâches continueront à se multiplier", a-t-elle averti.

Les jeux africains

Les jeux africains
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:03:29 0:00

Sporama

Sporama
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:25:00 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG