Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Covid-19: controverse en Zambie autour de la fermeture d'une chaîne de télévision


Un homme achète un masque facial dans une pharmacie de Kitwe, en Zambie, le 6 février 2020. (Photo: AP)

La révocation de la licence de la plus importante chaîne de télévision privée fait controverse en Zambie.

La saga commence le 9 avril, quand l’autorité de régulation de l’audiovisuel en Zambie, l'Independent Broadcasting Authority (IBA), annonce l’annulation de la licence de Prime TV, une télévision indépendante qui opère depuis 2013.

Même si dans son communiqué l’IBA se borne à évoquer « l’intérêt du public » comme justification de la suspension de Prime TV, la vraie raison est connue de tous : les autorités zambiennes reprochent à la chaîne privée d’avoir refusé de diffuser gratuitement des annonces publicitaires produites par l’État relatives au Covid-19.

Au lendemain de la décision de l’IBA, la Commission zambienne des droits de l’homme s’est dite « profondément troublée » par cette annonce.

Jubiel Zulu, vice-président de l'Institut zambien des médias indépendants, a dit à VOA Afrique que la décision de l’IBA est « un affront à la démocratie et une violation de la constitution zambienne ».

Même son de cloche au réseau Panos, qui regroupe plusieurs associations de la société civile en Afrique australe. Dans un communiqué signé par son directeur exécutif Vusumuzi Sifile, Panos appelle l’IBA à faire marche arrière au nom des principes démocratiques et de la diversification du paysage médiatique.

Les dirigeants de Prime TV ont porté plainte auprès de la Haute Cour de Lusaka. Ils reprochent aux autorités de n’avoir cité aucune raison précise et de ne leur avoir pas donné l’occasion de se défendre comme l’exige la loi.

L’IBA maintient avoir agi en conformité avec les lois en vigueur et invite les dirigeants de Prime TV à faire appel auprès du ministère de l’information sous 30 jours.

Il y a 43 cas confirmés de Covid-19 en Zambie dont 2 morts et 30 guérisons, selon les toutes dernières informations de l'Organisation mondiale de la santé.

XS
SM
MD
LG