Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Droits humains

Washington demande à l'Ethiopie de garantir l'accès humanitaire au Tigré

Des camions du Programme alimentaire mondial (PAM) transportant des denrées alimentaires pour les victimes de la guerre du Tigré sont stationnés après la fermeture des postes de contrôle menant à la région du Tigré, dans la ville de Mai Tsebri, en Éthiopie, le 26 juin 2021.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a demandé au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, lors d'un échange téléphonique mardi, d'assurer un accès humanitaire "complet et sûr" à la région du Tigré.

Le chef de la diplomatie "a condamné la destruction de ponts au Tigré, entre autres obstacles à l'accès" à cette région déchirée par la guerre, selon un compte-rendu de leur discussion publié par le département d'Etat.

Abiy Ahmed a envoyé l'armée début novembre au Tigré pour renverser les autorités régionales dissidentes, accusées de mener des attaques contre des bases militaires éthiopiennes.

Après des succès, les forces gouvernementales éthiopiennes se sont enlisées dans des combats avec les forces rebelles qui, fin juin, ont repris le contrôle de la capitale régionale Mekele.

Addis-Abeba a immédiatement déclaré un cessez-le-feu unilatéral. Les rebelles ont accepté dimanche "un cessez-le-feu de principe", à condition que les forces érythréennes et amhara, qui soutiennent l'armée éthiopienne, se retirent de la région.

Dans son appel téléphonique, "le secrétaire d'Etat a souligné le besoin pour toutes les parties de respecter un cessez-le feu immédiat et négocié", selon ses services.

Le conflit a tué des milliers de personnes et plus de 400.000 se trouvent en situation de famine, selon l'ONU, alors que l'électricité et les télécommunications sont coupées, les vols suspendus et deux ponts cruciaux pour l'acheminement d'aide ont été détruits.

L'Union européenne juge que l'Ethiopie utilise la "faim comme arme de guerre", ce que le gouvernement éthiopien a vigoureusement démenti.

Sans entrer dans ce débat, Antony Blinken a demandé à Abiy Ahmed de s'engager à suivre les mesures réclamées par l'ONU le 2 juillet, dont "un accès humanitaire complet, sûr et sans encombre pour les populations dans le besoin".

Parmi les autres demandes, il a cité le "retrait complet des forces érythréennes et amhara" ou encore la mise en place d'un "processus transparent pour juger ceux qui ont commis des violations des droits de l'homme" au Tigré.

L'initiative de l'Ethiopie d'entamer la seconde phase de remplissage de son barrage controversé sur le Nil "pourrait aggraver les tensions" avec l'Egypte et le Soudan voisins, a de son côté souligné le porte-parole du département d'Etat Ned Price lors d'un point-presse.

"Nous appelons les parties à ne pas mener d'action unilatérale", a-t-il ajouté, au sujet du "Grand barrage de la Renaissance (Gerd).

Toutes les actualités

L'activiste ivoirienne Pulchérie Gbalet a été libérée après 5 mois de prison

Pulchérie Edith Gbalet à Abidjan en Côte d'Ivoire le 12 août 2020.

Pulchérie Gbalet avait été arrêtée le 22 août 2022 après un voyage au Mali où étaient détenus 49 soldats ivoiriens accusés d'être des "mercenaires".

Une figure de la société civile ivoirienne, Pulchérie Gbalet, a annoncé sur sa page Facebook avoir été libérée vendredi soir, après plus de cinq mois de prison pour "entente avec les agents d'une puissance étrangère".

"Merci pour vos prières, votre icône vient d'être libérée", est-il écrit sur sa page Facebook, une libération confirmée par ses proches.

Mme Gbalet, présidente de l'organisation Alternative citoyenne ivoirienne (Aci), avait été arrêtée puis incarcérée le 22 août 2022 à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca).

Une incarcération liée à un voyage au Mali où étaient alors détenus 49 soldats ivoiriens accusés d'être des "mercenaires" par les militaires au pouvoir à Bamako, le gouvernement ivoirien affirmant qu'ils se trouvaient en territoire malien pour le compte de l'ONU.

Trois femmes soldats ont été libérés en septembre, puis les 46 autres soldats début janvier après de longues négociations menées en particulier sous la médiation du Togo.

Mme Gbalet s'était prononcée en faveur d'une "solution diplomatique" pour résoudre la crise, laissant entendre que ce n'était pas celle qui était privilégiée par les autorités ivoiriennes.

Pour ces déclarations, elle avait été accusée "d'entente avec les agents d'une puissance étrangère de nature à nuire à la situation militaire et diplomatique de la Côte d'Ivoire, de manoeuvres de nature à jeter le discrédit sur les institutions et à occasionner des troubles graves à l'ordre public".

Lors de son séjour au Mali, Mme Gbalet avait rencontré des responsables d'ONG et des proches de la junte militaire au pouvoir depuis août 2020 dans ce pays, évoquant avec eux le sort des soldats ivoiriens détenus.

Pulchérie Gbalet, proche de l'opposition au président Alassane Ouattara, avait déjà été incarcérée pendant huit mois entre août 2020 et avril 2021 pour avoir manifesté et appelé à manifester contre la candidature du chef de l'Etat à un nouveau mandat à la présidentielle d'octobre 2020.

Après sa nouvelle incarcération en août dernier, des organisations de défense des droits de l'homme avaient dénoncé son "arrestation irrégulière", ainsi qu'une "atteinte grave à la liberté d’expression".

Droits humains: une experte de l'ONU va se rendre à la prison de Guantanamo

Droits humains: une experte de l'ONU va se rendre à la prison de Guantanamo
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:07 0:00

La vice-présidente Harris a pris part aux funérailles de Tyre Nichols

La vice-présidente Harris a pris part aux funérailles de Tyre Nichols
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:12 0:00

A Kinshasa, le pape interpelle ceux qui "tirent les ficelles de la guerre"

A Kinshasa, le pape interpelle ceux qui "tirent les ficelles de la guerre"
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:03 0:00

Des leaders des droits civiques aux funérailles de Tyre Nichols à Memphis

Des leaders des droits civiques aux funérailles de Tyre Nichols à Memphis
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:04 0:00

Les funérailles de l'Africain-Américain Tyre Nichols ont lieu dans la ville de Memphis en présence de la vice-présidente Kamala Harris. Le passage à tabac mortel du jeune homme de 29 ans par des policiers appartenant à la même communauté a choqué les Etats-Unis.

Voir plus

XS
SM
MD
LG