Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Venezuela: arrivée d'une cinquième cargaison d'aide de la Croix-Rouge


Cargaison d'aide de la Croix-Rouge à Caracas, Venezuela, avril 2019. (F. Parra / AFP)

La Croix-Rouge a annoncé l'arrivée jeudi au Venezuela d'une cinquième cargaison d'aide humanitaire destinée à soulager la profonde crise sanitaire que traverse le pays sud-américain.

Cette cargaison, qui comprend environ 42 tonnes de matériel médical et de médicaments (anti-diarrhéiques, traitements pour les malades chroniques...) est arrivée par bateau au port de La Guaira, au nord de Caracas, en provenance du Panama, a déclaré Mario Villarroel, le président de la Croix-Rouge vénézuélienne.

Selon la Croix-Rouge, un total de 500 tonnes d'aide humanitaire sont arrivées au Venezuela depuis avril 2019. Quatre autres cargaisons d'aide étaient arrivées dans le pays en avril, juin, juillet et août de l'année dernière.

"Nous avons le sentiment du devoir accompli", car l'aide "est arrivée à bon port, c'est-à-dire aux plus vulnérables", a ajouté Mario Villarroel.

Cette cinquième cargaison est arrivée au Venezuela en vertu d'un accord signé vendredi dernier par la Fédération internationale de la Croix-Rouge et le gouvernement socialiste du président Nicolas Maduro.

Le Venezuela, pays producteur de pétrole, traverse la plus grave crise socio-économique de son histoire récente, marquée par une hyperinflation et des pénuries, notamment de nourriture et de médicaments.

Nicolas Maduro attribue ces pénuries aux sanctions prises par les Etats-Unis qui pénalisent durement l'économie vénézuélienne.

La question de l'aide humanitaire est l'un des enjeux de l'affrontement entre M. Maduro et le chef de file de l'opposition Juan Guaido, qui est reconnu comme président par intérim du Venezuela par une cinquantaine de pays, dont les Etats-Unis.

En février 2019, Juan Guaido avait tenté en vain de faire entrer au Venezuela de l'aide provenant des Etats-Unis. Nicolas Maduro avait refusé cette opération en considérant qu'elle était un prétexte pour préparer une intervention militaire étrangère qui viserait à le renverser.

XS
SM
MD
LG