Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Présidentielle 2020

Donald Trump accepte l’investiture du parti républicain et dépeint son rival comme une marionnette

Le président américain Donald Trump prononce son discours d'acceptation en tant que candidat républicain à l'élection présidentielle de 2020 à la Maison Blanche à Washington, aux États-Unis, le 27 août 2020. REUTERS/Kevin Lamarque

Le président américain Donald Trump a accepté jeudi soir l'investiture du parti républicain pour briguer un second et dernier mandat.

Dans un discours de 70 minutes prononcé devant plus d’un millier d’invités dans l’enceinte de la Maison Blanche, le président sortant a décrit son adversaire, l’ancien vice-président démocrate Joe Biden, comme une marionnette de la gauche radicale et une menace au mode de vie des Américains.

"Biden est un cheval de Troie pour le socialisme", a déclaré M. Trump, 74 ans. "Joe Biden est faible. Il est dirigé par des hypocrites libéraux", a-t-il ajouté lors du 4e et dernier jour de la Convention nationale du parti républicain.

Une convention qui, à l’instar de celle du parti démocrate, s’est déroulée majoritairement de manière virtuelle à cause de la pandémie du nouveau coronavirus.

Melania Trump a plaidé en faveur d’un second mandat pour le président Donald Trump
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00


M. Trump a été introduit par l'une de ses filles, Ivanka, qui est également conseillère à la Maison Blanche. D'autres alliés du président ont aussi prononcé des discours, dont l'ancien maire de New York, Rudy Giuliani et le représentant du New Jersey Jeff Van Drew qui avait été élu en 2018 en tant que démocrate mais qui est désormais un républicain. "Le parti est passé de libéral à radical", a-t-il déclaré.

"C'est l'élection la plus importante de l'histoire de notre pays", a martelé le chef de l’État sortant.

Parmi les invités on comptait de nombreux élus républicains, à l’exception du chef de la chambre haute, le sénateur Mitch McConnell, qui a préféré livrer son discours en duplex depuis son État du Kentucky. Il a invité l’électorat à lui renouveler la majorité au sénat.

Assis sur des chaises aux parvis extérieurs de la Maison Blanche, la plupart des invités ne portaient pas de masque facial.

La cérémonie s’est conclue par une prestation du ténor Christopher Macchio, suivie d’une explosion de feux d’artifices propulsés de l’autre côté de l’avenue principale bordant la Maison Blanche, à partir de l’obélisque du Washington Monument.

L’élection présidentielle est prévue le 3 novembre.

Toutes les actualités

Le président élu Joe Biden continue de bâtir son équipe

Le président élu Joe Biden continue de bâtir son équipe
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:05 0:00

Joe Biden nomme une équipe de communication à la Maison Blanche entièrement féminine

La porte-parole du département d'État, Jen Psaki, participe à une réunion à Washington, le 27 février 2015.

Le président élu des Etats-Unis, Joe Biden, a annoncé dimanche la composition de son équipe de communication à la Maison Blanche, qui sera exclusivement féminine, ce que son entourage a qualifié de première dans l'histoire du pays.

Parmi les personnes désignées figure Jen Psaki, qui occupera le poste très en vue d'attachée de presse de la Maison Blanche.

Jen Psaki, 41 ans, a occupé plusieurs postes haut placés, dont celui de directrice de la communication de la Maison Blanche sous l'administration Obama-Biden.

"Honorée de travailler à nouveau pour @JoeBiden, un homme pour lequel j'ai travaillé sous l'administration Obama-Biden lorsqu'il a contribué à diriger la reprise économique, reconstruit nos relations avec nos partenaires (ce qui se révèle une bonne pratique) et a apporté de l'empathie et de l'humanité dans presque toutes les réunions auxquelles j'ai assisté", a réagi Jen Psaki sur Twitter.

Joe Biden et la vice-présidente élue Kamala Harris cherchent à mettre l'accent sur la diversité dans les nominations annoncées jusqu'à présent, avant de prêter serment le 20 janvier.

"Je suis fier de présenter aujourd'hui la première équipe de communication pour la Maison Blanche composée exclusivement de femmes", a indiqué M. Biden dans un communiqué.

"Ces professionnelles de la communication, qualifiées et expérimentées, apportent des perspectives variées à leur travail et partagent le même engagement pour reconstruire ce pays", a-t-il ajouté.

Postes économiques

En plus de Mme Psaki, six autres femmes ont été nommées.

Parmi elles, Kate Bedingfield, directrice adjointe de campagne de M. Biden, a été nommée directrice de la communication de la Maison Blanche. Mme Bedingfield a déjà officié en tant que directrice de la communication de Biden alors qu'il était vice-président.

Ashley Etienne deviendra directrice de la communication de Kamala Harris et Symone Sanders est propulsée conseillère et porte-parole de la vice-présidente.

Pili Tobar a été nommée directrice adjointe à la communication de la Maison Blanche et Karine Jean Pierre, attachée de presse adjointe.

Elizabeth Alexander sera la directrice de communication de la future Première dame Jill Biden.

Ces nominations ne nécessitent pas la confirmation du Sénat, contrairement à la plupart des postes du cabinet.

D'autres nominations devraient intervenir dans la semaine. Selon le New York Times, elles comprendront celle de Cecilia Rouse à la tête du Cercle des conseillers économiques du président, première femme noire à ce poste.

Neera Tanden prendrait la direction du Bureau de la gestion et du budget, première Indienne Américaine à cette position.

Cela fait suite à la nomination attendue de Janet Yellen, l'ancienne présidente de la Réserve fédérale, la banque centrale américaine, pour devenir la première femme secrétaire au Trésor, si elle est confirmée par le Sénat.

La Cour suprême de Pennsylvanie rejette un recours des républicains

La Cour suprême de Pennsylvanie rejette un recours des républicains
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:08 0:00

Joe Biden ramène des anciens cadre de l'administration Obama

Joe Biden ramène des anciens cadre de l'administration Obama
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:15 0:00

Transition: "L'Amérique est de retour", selon Joe Biden

Transition: "L'Amérique est de retour", selon Joe Biden
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG