Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Coronavirus

USA: moins de 40.000 cas de Covid en 24H, une première depuis octobre

Test de dépistage du coronavirus (COVID-19) à Denver, Colorado, États-Unis, le 20 juin 2020.

Pour la première fois en cinq mois, les Etats-Unis ont recensé jeudi moins de 40.000 cas de Covid-19 en 24H, selon les données de l'université Johns Hopkins, qui font référence.

Après un pic de près de 300.000 cas en 24 heures enregistré le 8 janvier, le nombre d'infections quotidiennes a retrouvé son niveau d'avant Halloween, Thanksgiving et les autres fêtes de fin d'années, synonymes de nombreux déplacements à travers le pays et d'une propagation accrue du virus.

Autre signe encourageant dans le pays le plus touché par la pandémie en valeur absolue: les moyennes hebdomadaires des morts et des hospitalisations sont elles aussi nettement en baisse.

La campagne de vaccination lancée en décembre aux Etats-Unis bat désormais son plein, avec trois vaccins autorisés: ceux de l'alliance Pfizer/BioNTech, de Moderna, et depuis quelques jours, de Johnson & Johnson, dont les premières injections ont commencé mardi.

Et le nombre de personnes vaccinées s'apprête à dépasser celui des cas recensés dans le pays depuis le début de la pandémie.

Face à la concurrence de bonnes nouvelles, les Etats américains lèvent les uns après les autres les restrictions mises en place pour freiner la propagation du Covid-19, qui dépendent majoritairement des autorités locales aux Etats-Unis.

Ces annonces ont consterné le président américain Joe Biden, qui les juge trop prématurées. Il s'agit d'une "grande erreur", a-t-il dénoncé, emboîtant le pas des principaux responsables sanitaires fédéraux.

Toutes les actualités

Madagascar face à une deuxième vague de coronavirus

Madagascar face à une deuxième vague de coronavirus
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:51 0:00

Carnet de santé: la santé en zone rurale

Carnet de santé: la santé en zone rurale
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:15:00 0:00

Quarantaine "arbitraire" imposée aux Sud-Africains en France

Des avions de la compagnie aérienne SAA, le 18 janvier 2020.

La quarantaine imposée en France aux voyageurs arrivant d'Afrique du Sud est "arbitraire et sans fondement" et ne répond qu'à "une logique de communication virile et à court terme", a dénoncé mercredi la chambre de commerce franco-sud-africaine, qui demande son abrogation.

Cet organisme, qui représente 360 entreprises françaises implantées en Afrique du Sud, refuse "l'amalgame" entre la situation en Afrique du Sud et celle du Brésil, les chiffres de contamination au coronavirus dans le pays africain le plus touché par la pandémie étant actuellement au plus bas.

Le principal variant du virus en Afrique du Sud, "dit sud-africain en France", est réputé très contagieux. Mais actuellement le nombre de nouveaux cas positifs tourne autour de mille par jour en Afrique du Sud, contre environ 40 fois plus en France, pour des populations de taille comparable, souligne le communiqué.

"Écoutez honnêtement, il est plus dangereux pour nous Français d'aller en France actuellement que de rester en Afrique du Sud", peste auprès de l'AFP Yves Guénon, président de la chambre de commerce.

La France est en plein confinement alors qu'ici "nous sommes, entre guillemets, libérés depuis des mois", souligne-t-il, les restaurants et bars, les gyms, les théâtres étant ouverts.

Actuellement, "le virus circule très peu, et ce depuis plus de six semaines", insiste le communiqué, le pic de la seconde vague datant d'avant la mi-janvier.

Le variant dit sud-africain est désormais très présent partout dans le monde "et en France très significativement". Donc la fermeture ou la quarantaine de passagers arrivant d'Afrique du Sud, "n'est en aucun cas une mesure significative et efficace", mais au contraire "discriminatoire avec fort préjudice pour les Français de l'étranger et les activités qu'ils gèrent".

La France a annoncé samedi une quarantaine obligatoire de dix jours pour les voyageurs en provenance du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud, face à l'inquiétude sur les variants du Covid-19.

Les autorités de la RDC lancent une campagne de vaccination

Les autorités de la RDC lancent une campagne de vaccination
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:40 0:00

Les soldats de la paix reçoivent des vaccins contre le COVID-19

Les soldats de la paix reçoivent des vaccins contre le COVID-19
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:40 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG