Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un soldat malien et 12 jihadistes tués dans des combats


Un soldat malien patrouille à Konna, Mali, 27 janvier 2013.

Un soldat malien a été tué mardi dans l'attaque d'un poste militaire à Konna (centre) par des jihadistes, qui ont perdu 12 des leurs dans les combats, a indiqué l'armée malienne.

L'armée malienne a mis en exergue sur les réseaux sociaux le fait que les soldats avaient "réagi vigoureusement à une attaque terroriste", mot qu'elle emploie communément pour jihadiste.

Les forces maliennes, sous-équipées, sous-entraînées et souvent exposées dans des postes isolés, ont perdu des centaines d'hommes depuis 2012 et le début des attaques des groupes armés qui, parties du nord, ont gagné le centre et les pays voisins, malgré le déploiement de forces françaises, africaines et onusiennes.

C'est la deuxième fois en quelques jours cependant que l'armée malienne ou ses partenaires font état de lourdes pertes infligées aux jihadistes au cours de telles attaques.

Le représentant de l'ONU au Mali, Mahamat Saleh Annadif, avait rapporté lundi qu'un lieutenant du chef jihadiste malien Iyad Ag Ghaly et plus de quarante assaillants avaient été tués vendredi dans l'attaque qui a coûté la vie à quatre Casques bleus d'un contingent tchadien à Aguelhok (nord).

Mardi, les jihadistes ont lancé très tôt l'attaque contre le camp de Konna, a indiqué l'armée malienne. Elle a fait état d'un "bilan provisoire" d'un mort et quatre blessés légers dans ses rangs.

"Côté ennemi, 12 corps ont été récupérés", ainsi que trois fusils-mitrailleurs, deux lance-roquettes et des postes radio, a-t-elle ajouté.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG