Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un policier tué dans une attaque dans le nord du Burkina


Les forces de sécurité du Burkina Faso dans les rues de Ouagadougou, au Burkina, le 22 mai 2018.

Un policier burkinabè a été tué dans la nuit de mercredi à jeudi au cours d'une attaque contre une patrouille et un commissariat de police de Sollé, localité du nord du Burkina Faso frontalière du Mali, a annoncé la police.

"Un assistant de police" a été tué dans l'attaque d'"une équipe du commissariat de police de district de Sollé" "vers 21 heures" (locales et GMT) "par des individus armés sur l'axe Sollé-Titao", selon un communiqué de la direction générale de la police nationale diffusé jeudi.

Direction générale de la police nationale.
Direction générale de la police nationale.

"Au cours de la même nuit, un groupe d'individus armés a tenté d'attaquer le commissariat de police de district de Sollé aux environs de minuit", selon le communiqué.

"Une riposte tenace a mis en déroute les assaillants", affirme la police, sans plus de précision.

Une mission de ratissage a été lancée, a indiqué la direction générale de la police, invitant la population de la région à une "franche collaboration" dans cette traque des assaillants.

Frontalier du Mali et du Niger, le nord du Burkina est le théâtre d'attaques jihadistes régulières depuis 2015, qui se propagent à d'autres régions du pays.

Mardi, un douanier a été tué dans une attaque menée contre un poste de douane à Batié, localité du sud du Burkina Faso frontalière de la Côte d'Ivoire et du Ghana.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG