Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un pilote de l'armée meurt dans le crash de son avion au Nigeria


Des badauds autour des restes d'un avion de ligne nigérian tombé dans un quartier résidentiel bondé de Kano, le 5 mai 2002.

Un pilote de l'armée de l'air nigériane est mort lorsque son avion s'est écrasé durant un exercice de préparation pour les commémorations de l'indépendance du Nigeria, a déclaré l'armée.

Le porte-parole de l'armée de l'air, Ibikunle Daramola, a dans un premier temps indiqué que deux avions étaient impliqués dans un "incident" n'ayant pas fait de victime dans les environs de la capitale fédérale Abuja, lors de répétitions pour les célébrations prévues lundi.

Mais il a précisé dans un autre communiqué quelques heures plus tard avoir "le regret d'annoncer que l'un des pilotes ayant réussi à s'éjecter d'un avion F-7Ni qui s'est écrasé plus tôt aujourd'hui est décédé".

Selon des témoins, les deux avions volaient à très basse altitude quand l'un d'eux s'est écrasé dans une montagne à Katampe, dans les environs d'Abuja.

"J'ai vu les deux avions voler ensemble à très basse altitude. Soudain j'ai vu trois personnes sauter en parachutes d'un des avions", a raconté James Ogbu, un ingénieur qui vit près de la scène du crash.

"Deux des parachutes sont partis dans une direction tandis que l'autre est descendu tout droit et j'ai vu l'avion foncer dans une montagne rocheuse", a-t-il ajouté.

Une épaisse fumée s'échappait vendredi de l'avion en feu, dont le périmètre a été bouclé par les forces de sécurité, a constaté sur place un correspondant de l'AFP.

Le pays le plus peuplé d'Afrique, ancienne colonie britannique, a obtenu son indépendance le 1er octobre 1960. Les commémorations sont traditionnellement célébrées par une parade militaire et un défilé aérien.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG