Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un million de dinars algériens pour les proches si un agent de la santé meurt du coronavirus


La pharmacienne algérienne Nassiba Belgherbi dans sa pharmacie à Alger, capitale de l'Algérie, le 23 avril 2020. (Photo by Ryad KRAMDI / AFP)

En Algérie, troisième pays africain en termes de nombre de décès liés au coronavirus, les autorités ont créé un fonds d'assurance-vie pour les agents de la santé de première ligne qui luttent contre la pandémie.

La révélation a été faite par le quotidien El Watan, citant des sources bien informées.

Selon le quotidien, les proches de chaque agent de santé qui meurt de la maladie COVID-19 recevront un million de dinars, soit l'équivalent de près de 8.000 dollars.

Ce programme d'assurance personne, qui devrait être officialisé dans les prochains jours, prendra également en charge les frais médicaux pour tout agent de la santé contaminé.

Selon El Watan, l’assurance couvrira environ 266 113 agents répartis dans plus de 600 établissements de santé publique à travers le territoire algérien. Seul bémol : les médecins stagiaires ne seront pas inclus.

La couverture est offerte par la compagnie CAARAMA Assurance, filiale de la Compagnie Algérienne d'Assurance et de Réassurance, qui existe depuis 1963, selon sa page LinkedIn.

Les coûts seront pris en charge par la présidence algérienne, précise El Watan.

XS
SM
MD
LG