Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un Casque bleu burundais tué dans une embuscade en Centrafrique


Des soldats tanzaniens de la mission de maintien de la paix de l'ONU en République centrafricaine (MINUSCA) patrouillent la ville de Gamboula, le 6 juillet 2018.

Un Casque bleu burundais a été tué jeudi soir en Centrafrique dans une embuscade d'un groupe antibalaka à une vingtaine de km d'Alindao (centre), a annoncé vendredi la Mission de l'ONU en RCA.

Des hommes armés ont "attaqué du personnel de la Minusca qui assurait la sécurité d'un camion appartenant à un contractant de la Mission. Des casques bleus (...) à Pavika ont été envoyés en renfort" dans la soirée "et c'est en cours de route qu'ils sont tombés dans une embuscade tendue par un autre groupe d'antibalaka", a indiqué un communiqué de la mission de l'ONU.

Le village de Pavika est situé à 22km d'Alindao, dans le centre de la RCA.

Cette nouvelle attaque porte à cinq le nombre de Casques bleus tués en République centrafricaine cette année.

Le 18 août, trois Casques bleus avaient été blessés dans une attaque antibalaka à Mbres (centre). D'autres Casques bleus avaient été pris pour cible le 20 août par des éléments du groupe armé Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) à Bria (est).

Depuis 2013, la quasi-totalité du territoire de la Centrafrique vit sous la coupe de groupes armés et de milices qui commettent d'innombrables violences et exactions.

La chute cette année-là du président François Bozizé, renversé par l'ex-rébellion de la Séléka qui se proclamait protectrice des musulmans, avait entraîné une contre-offensive des milices antibalaka, prétendant défendre les non-musulmans.

Groupes armés issus de la Séléka et milices s'affrontent aujourd'hui pour le contrôle des ressources dans ce pays de 4,5 millions d'habitants classé parmi les plus pauvres au monde, mais riche en diamants, or et uranium.

Avec AFP

Voir les commentaires (1)

Ce forum a été clos.
XS
SM
MD
LG