Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Trump s’en prend à Macron juste après sa visite à Paris


Poignée de main entre Donald Trump et Emmanuel Macron à l'Elysée lors de la commémoration de l'Armistice le 11 novembre 2018.

A son retour de Paris où il a célébré la paix avec les autres dirigeants du monde, Donald Trump s'est vivement attaqué mardi à la France et à Emmanuel Macron, dont il a raillé la "très faible cote de popularité."

Dans une série de tweets matinaux, le président des Etats-Unis est revenu sur la proposition de son homologue français de créer une armée européenne, déjà jugée "très insultante" lors de son atterrissage en France au début du weekend de commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.

"Emmanuel Macron a suggéré la création de leur propre armée pour protéger l'Europe contre les Etats-Unis, la Chine et la Russie. Mais c'était l'Allemagne dans la Première et la Seconde Guerre mondiale", a-t-il écrit sur Twitter.

Les Français "commençaient à apprendre l'allemand à Paris avant que les Etats-Unis n'arrivent", a-t-il ironisé, dans une référence à l'occupation par l'Allemagne nazie à partir de 1940 jusqu'à la Libération par les Alliés.

"Paie pour l'Otan ou non", a-t-il poursuivi, reprenant sa supplique aux pays européens membres de l'Alliance atlantique pour qu'ils dépendent moins des dépenses militaires américaines pour leur défense.

Le président français assure que c'est justement dans cette optique qu'il plaide pour "une vrai armée européenne". Toutefois,M. Trump n’a pas apprécié que son homologue français évoque la nécessité de "protéger" le Vieux Continent " de la Chine, de la Russie et même des Etats-Unis d'Amérique" dans le domaine du cyberespace, créant une "confusion" de l'aveu même de la présidence française.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG