Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le principal opposant tanzanien agressé par des inconnus


Freeman Mbowe, lors d'un meeting politique à Dar es Salaam, en Tanzanie. (Francis Dande /Courtesy Photo)

Le principal leader de l'opposition tanzanienne, Freeman Mbowe, a été agressé par des inconnus alors qu'il entrait chez lui tôt mardi, a déclaré son parti.

Selon le quotidien The Citizen, l’attaque a eu lieu à Dodoma, la capitale administrative, et il sera transporté par avion à Dar es Salaam.

M. Mbowe est le leader de l'opposition au Parlement sous la bannière du parti CHADEMA dont il est le président.

"Des inconnus l'ont entouré et l'ont agressé avant qu'il ne commence à prendre les escaliers. Ils avaient des armes à feu, mais ils ne les ont pas utilisées", a déclaré le secrétaire général du parti CHADEMA, John Mnyika.

Pour lui, l'agression était politiquement motivée. Il précise qu’à un moment les assaillants ont demandé à M. Mbowe s’il sera capable de battre campagne après l'agression.

La police a ouvert une enquête. Mais elle a mis en garde contre toute tentative de politisation.

"Pour nous, il s’agit d’un incident comme les autres... il ne doit pas être utilisé à des fins politiques ", selon un porte-parole.

Une élection présidentielle est prévue en octobre. M. Mbowe, candidat malheureux à la présidentielle de 2005, n'a pas déclaré s'il sera encore candidat.

Son adjoint au CHADEMA, Tundu Lissu, s'est proposé comme candidat à l'élection présidentielle. M. Lissu a vécu en exil en Europe après avoir échappé de peu à une tentative d'assassinat par des inconnus à Dodoma, en septembre 2017.

XS
SM
MD
LG