Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Soudan: trois morts dans des violences tribales à Port-Soudan


La police dispersent des manifestants à coup de gaz lacrymogène à Khartoum, Soudan, 24 février 2019.

Trois personnes ont été tuées et 24 blessées lundi lors de violences tribales à Port-Soudan, ville portuaire du Soudan où la police a imposé un couvre-feu nocturne.

"Des affrontements tribaux ont fait trois morts et 24 blessés", a indiqué un comité de médecins dans un communiqué.

La police avait plus tôt annoncé un couvre-feu entré en vigueur à 17H00 locales (15H00 GMT) et prévu pour durer jusqu'à 05H00 mardi matin (03H00 GMT).

Les violences ont éclaté quand Al-Amin Daoud, un dirigeant de la tribu locale des Bani Amer, a organisé un meeting à Port-Soudan auquel se sont opposé des membres de la tribu Hadendowa, la plus importante de l'est du pays, ont indiqué des témoins par téléphone à l'AFP.

Un bus a été incendié au cours de rixes qui ont éclaté près d'un hôpital du centre-ville, selon un témoin, qui dit avoir vu des blessés des deux tribus.

Selon un autre témoin, "les affrontements ont cessé quand les Forces de soutien rapide (RSF) sont intervenues".

"La situation reste tendue et les membres des RSF sont partout", a-t-il ajouté, en référence à cette force paramilitaire.

Des affrontements tribaux, souvent mortels, ébranlent régulièrement le Soudan.

Capitale de l'Etat soudanais de la Mer Rouge et pôle économique vital du pays, Port-Soudan est aussi fréquemment le théâtre de grèves de travailleurs portuaires qui réclament de meilleurs conditions de travail et de salaire.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG