Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Deux cas de coronavirus au Soudan du Sud, un camp de déplacés en quarantaine


Un membre d'une équipe médicale portant une combinaison de protection désinfecte le fret qui est arrivé pour empêcher la propagation du coronavirus, à l'aéroport international de Juba, au Soudan du Sud, le 5 avril 2020. (Photo: Reuters)

Les autorités du Soudan du Sud ont annoncé mardi soir que le pays compte désormais deux cas confirmés de Covid-19.

Selon le journal en ligne Sudan Tribune, le premier cas du pays est une femme de 29 ans, membre du personnel de l'ONU, qui est arrivée à Juba le 28 février 2020 en provenance des Pays-Bas via Addis-Abeba, en Éthiopie.

Selon le Dr Makur Koryom, sous-secrétaire au ministère de la santé du Soudan du Sud, le deuxième cas concerne une femme de 53 ans qui est rentrée du Kenya le 23 mars. La patiente est isolée et en bonne santé.

Les deux patientes n'ont eu aucun contact l'une avec l'autre, selon les autorités.

Au total, les autorités sanitaires affirment avoir identifié 35 personnes qui ont été en contact avec l'employée de l'ONU. Des échantillons de sang ont été prélevés et des tests sont en cours, selon le premier vice-président de la république Riek Machar.

Par ailleurs, lundi les autorités ont mis en quarantaine un camp de déplacés internes où l'employée de l'ONU travaillait à Juba. Le camp est géré par les Nations unies.

Selon le porte-parole de la police, le général de brigade Daniel Justin, des agents de police et d'autres forces de sécurité sont déployés autour du camp.

Selon le ministère de la santé, M. Machar dirige une Task force de haut niveau sur le Covid 19 qui travaille avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et les Nations unies pour retrouver toutes les personnes qui ont été en contact avec les deux patientes.

XS
SM
MD
LG