Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Six personnes arrêtées après un attentat déjoué contre une église en Egypte


Devant l'église Mar Mina, à Helwan, au Caire, en Egypte, le 29 décembre 2017.

Les autorités égyptiennes ont arrêté six suspects, membres d'une "cellule terroriste" responsable d'un attentat suicide déjoué samedi par les forces de sécurité contre une église au nord du Caire, a indiqué le ministère de l'Intérieur dimanche.

Les forces de sécurité ont empêché samedi une attaque contre l'église de la Vierge à Mostorod, dans la région de Choubra el-Kheima. La présence des forces de sécurité a conduit l'assaillant présumé à faire détoner sa ceinture explosive à 200 mètres de l'église, selon des sources des services de sécurité.

Le kamikaze, mort dans l'explosion, a été identifié comme Omar Mohamed Ahmed par la police.

La police a indiqué qu'il faisait partie d'une "cellule terroriste", mais n'a pas précisé à quelle groupe elle était rattachée.

>> Lire aussi : Nouvelle peine de prison à vie pour le chef des Frères musulmans en Egypte

Après avoir perquisitionné dans son lieu de résidence, la police a dit avoir trouvé des preuves concernant l'implication de complices et d'autres projets d'attentats.

"Des membres de cette cellule terroriste ont été arrêtés", a dit le ministère qui a fourni six noms.

Les Coptes, plus importante communauté chrétienne du Proche-Orient, ont été la cible d'une série d'attentats qui ont tué plus de 100 personnes depuis 2016. L'immense majorité de ces attaques, parfois spectaculaires, ont été revendiquées par les jihadistes du groupe Etat islamique (EI).

>> Lire aussi : Douze suspects de terrorisme tués dans le Sinaï en Egypte

En avril 2017, en pleine célébration du dimanche des Rameaux, des kamikazes de l'EI ont ainsi attaqué deux églises du nord de l'Egypte, à Tanta et à Alexandrie, faisant 45 morts.

Les Coptes orthodoxes d'Egypte représentent environ 10% d'une population de 97 millions d'habitants. Ils se disent par ailleurs victimes de discriminations de la part des autorités et de la majorité musulmane.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG