Liens d'accessibilité

Saisie en Equateur de près de 12 tonnes de cocaïne destinées à la Belgique


La police a exposé une quantité importante de cocaïne saisie au cours d’une opération à Esmeraldas, Equateur, 25 octobre 2007.

La police équatorienne a annoncé samedi avoir saisi près de douze tonnes de cocaïne dissimulées dans un chargement de sacs de sel destinés à être livrés en Belgique.

Les agents de la brigade des stupéfiants ont découvert dans le port de Guayaquil (ouest), "la présence de drogue dans une cargaison de 3.200 sacs de sel" après avoir procédé à l'inspection de quatre conteneurs suspects, selon un communiqué diffusé à l'issue de l'opération des policiers baptisée "Avalanche".

"Il s'est avéré que le contenu de 474 (de ces sacs) était mélangé à de la cocaïne", avec "un poids total de 11,85 tonnes de cocaïne", toujours selon le communiqué de la police.

Le 4 décembre déjà, les autorités équatoriennes avaient annoncé la saisie dans le même port de Guayaquil de 7,5 tonnes de cocaïne cachées dans une cargaison de farine pour crevettes d'élevage en partance pour le Honduras.

L'Equateur est considéré comme un pays exempt de cultures de substances illicites, mais son territoire est souvent utilisé pour le transit.

Les autorités équatoriennes ont saisi le chiffre record de 102 tonnes de drogue depuis le début de l'année, contre 79,2 tonnes en 2015, 61,4 tonnes en 2014 et 57,4 tonnes en 2013, selon les données officielles.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG