Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles
RDC

Au moins 13 civils, dont 4 enfants, tués dans des combats au Nord-Kivu


Des militaires et des policiers congolais à Rutshuru quelques jours après des affrontements avec les rebelles du M23, le 3 avril 2022.

Au moins 17.000 déplacés sont arrivés depuis mars à Rutshuru. Ils sont logés dans des écoles, des stades, des familles d’accueil.

Les combats entre l'armée et les rebelles du M23 dans l'est de la RD Congo ont fait cette semaine au moins 13 morts parmi la population civile, indique jeudi le bureau des affaires humanitaires de l'ONU, citant les autorités locales.

Parmi ces 13 civils tués entre le 19 et le 21 juin dans plusieurs localités du territoire de Rutshuru (province du Nord-Kivu) figurent quatre enfants, précise l'OCHA, l'agence de coordination humanitaire de l'ONU, dans un point hebdomadaire.

"Plusieurs villages du territoire de Rutshuru ont été quasiment vidés de leurs habitants, dont une partie ont fui vers l’Ouganda", ajoute l'ONU.

L'OCHA alerte encore une fois sur le fait que "des milliers de personnes" sont affectées par les affrontements.

Reprise des combats entre l'armée congolaise et les rebelles du M23
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:55 0:00

Au moins 17.000 déplacés sont arrivés depuis mars dernier à Rutshuru-centre et dans la localité toute proche de Kiwanja, où ils sont logés dans des écoles, des stades, des familles d’accueil, précise l'OCHA, qui déplore que les opérations humanitaires soient "entravées par la persistance des violences".

Dans le territoire voisin de Nyiragongo, où de violents combats avaient opposé l'armée au M23 fin mai, "la situation sécuritaire reste volatile en dépit d’une accalmie relative".

Depuis mars, l'OCHA a compté au moins 158.000 déplacés dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo.

Rébellion à dominante tutsi vaincue en 2013, le M23 a repris les armes en fin d'année dernière dans l'est de la RDC, région en proie aux violences de multiples autres groupes armés depuis près de 30 ans.

La résurgence du M23 a provoqué une nouvelle crise entre la RDC et le Rwanda, Kinshasa accusant Kigali de soutenir ces rebelles, ce que le Rwanda nie.

A Rutshuru, deux écoles ont été bombardées
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:46 0:00

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG