Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Quatre civils tués par la force africaine en Somalie


Des soldats de la Mission de maintien de paix de l'Union africaine patrouillent dans la banlieue de Mogadiscio, en Somalie, le 22 mai 2012.

Quatre civils somaliens ont été tués mardi dans Mogadiscio, selon des témoins qui accusent des soldats de l'Union africaine (UA) de les avoir abattus après une attaque à l'explosif contre leur convoi.

Les civils ont été tués dans le district de Huriwa, dans le nord de la capitale somalienne.

La force africaine en Somalie (AMISOM) a reconnu dans un communiqué "que son convoi de véhicules blindés avait été touché par deux engins explosifs artisanaux", mais n'a pas fait mention de tirs de ses soldats contre les civils.

"Les victimes ont été tuées par des soldats burundais (de l'AMISOM) sans raison, et nous demandons au gouvernement de répondre à cette agression", a déclaré Mohamed Warsame, parent de l'une des victimes.

Xasan Ugaas Maxamed, notable du quartier, a assuré que "si le gouvernement ne réagit pas, nous ne vivrons pas en harmonie avec les soldats burundais, et nous savons comment combattre".

Quelques dizaines de Somaliens du quartier ont manifesté leur colère, en brûlant des pneus.

Pas plus l'AMISOM que le gouvernement somalien n'étaient joignables mardi pour commenter la mort des quatre civils.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG