Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'opposant nigérien Seïni Oumarou appelle à voter Mohamed Bazoum au 2e tour


L'opposant Séini Oumarou arrivant au siège de son parti le MSND, Niamey le 16 mars 2016. Photo voa Bagassi Koura

Seïni Oumarou, arrivé troisième au premier tour de l'élection présidentielle au Niger, a appelé à voter pour Mohamed Bazoum, candidat du pouvoir qualifié pour le second tour du 21 février face à l'ex-président Mahamane Ousmane, a annoncé mercredi son parti.

L'annonce a été faite par le Mouvement national pour la société de développement (MNSD, au pouvoir de 1999 à 2010) et dirigé par Seïni Oumarou, ex-Premier ministre, qui a été crédité de 8,95% au premier tour du 27 décembre.

"Le MNSD appelle ses militantes et militants, sympathisantes et sympathisantes (...) ainsi que ceux de ses alliés (...) à sortir massivement le 21 février 2021 pour voter en faveur du candidat Bazoum Mohamed, en vued'une victoireéclatante", indique ce parti dans le communiqué transmis à l'AFP.

La Cour constitutionnelle a confirmé dimanche que le second tour opposerait Mohamed Bazoum, arrivé en tête avec 39,30% des suffrages, à Mahamane Ousmane qui a engrangé 16,98% des voix.

L'annulation, partielle ou totale, du premier tour réclamée par des candidats de l'opposition a été rejetée par la Cour.

Deux autres candidats malheureux, Mallam Alma Oumarou et Moussa Barazé Hassane, crédités respectivement de 2,47% et 2,40 % ont déjà appelé à voter pour Mohamed Bazoum, selon leur parti.

Sauf coup de théâtre, Albabé Abouba, ministre de l'Agriculture, arrivé 4e avec 7,07% des voix devait annoncer mercredi soir son "soutien" à M. Bazoum, d'apèrs ses proches.

Les partisans du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PDNS) portent un tee-shirt avec le visage de Mohamed Bazoum lors d'un rassemblement électoral du candidat présidentiel du PDNS Mohamed Bazoum à Diffa le 23 décembre 2020.
Les partisans du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PDNS) portent un tee-shirt avec le visage de Mohamed Bazoum lors d'un rassemblement électoral du candidat présidentiel du PDNS Mohamed Bazoum à Diffa le 23 décembre 2020.

Mahamane Ousmane a reçu le soutien du général Salou Djibo (2,98%) et devait bénéficier des apports de quatre candidats du premier tour issus de la coalition Cap 20-21: Ibrahim Yacouba (5,38%), Omar Hamidou Tchiana (1,6%), Djibrilla Baré Maïnassara (0,36%), et Amadou Boubacar Cissé (0,35%).

Bénéficiant de l'appui de Hama Amadou, principal opposant écarté du scrutin pour une condamnation dans une affaire de trafic de bébés, Cap 20-21 a déjà menacé de ne pas reconnaître les résultats du second tour s'il n'est pas "transparent et honnête, sans bourrages d'urnes".

XS
SM
MD
LG