Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Pascal Affi N'Guessan candidat du FPI à la présidentielle ivoirienne


Le président du Front Populaire Ivoirien (FPI) Pascal Affi N'Guessan prononce un discours lors du congrès du parti FPI le 27 juillet 2018, au Palais des Sports de Treichville à Abidjan. (Photo by Sia KAMBOU / AFP)

Le Front populaire ivoirien, parti de l'ancien président Laurent Gbagbo, a désigné samedi son ancien premier ministre Pascal Affi N'Guessan comme son candidat à la présidentielle du 31 octobre.

"J’ai l’expérience nécessaire pour servir la côte d’Ivoire", a déclaré Pascal Affi N'Guessan, 67 ans, dans son discours publié sur le portail d’informations Abidjan.net. "J’ai la volonté pleine et entière de relever avec mes compatriotes les défis actuels de notre histoire et d’incarner la renaissance de notre pays, la Côte d’Ivoire", a-t-il ajouté.

L’ancien président Laurent Gbagbo, qui vit en Belgique après avoir été acquitté de crimes de guerre par la Cour pénale internationale l'année dernière, avait été appelé par le FPI à se présenter aux élections, mais les autorités ivoiriennes ne lui ont pas encore délivré de documents de voyage lui permettant de revenir.

La course à la présidence ivoirienne a été chamboulée au début du mois dernier par le décès soudain du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, candidat du parti du président Alassane Ouattara, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Depuis lors, le RHDP, parti au pouvoir, a demandé à Alassane Ouattara de se représenter. Le chef de l’État n’a pas encore indiqué s’il le fera.

Mais du côté de l’opposition, on s’accorde à dire que la constitution ivoirienne interdit au président sortant de briguer un troisième mandat.

Selon Abidjan.net, le parti a remis un chèque de 50 millions de francs CFA pour payer la caution de M. Affi N’Guessan.

Il affrontera donc l’ancien président Henri Konan Bédié, qui a dirigé le pays de 1993 à 1999, qui se présente encore une fois sous la bannière du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).

M. Bédié, 86 ans, a déclaré mercredi qu'il s'était mis d'accord avec M. Gbagbo pour que leurs partis soutiennent le candidat de l'autre en cas de second tour contre M. Ouattara.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG