Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Royaume-Uni va déployer 440 soldats de plus en Afghanistan


La Première ministre britannique Theresa May avec des soldats britanniques, membres du groupement tactique de l'OTAN en Estonie, le 29 septembre 2017.

Le Royaume-Uni va déployer 440 soldats supplémentaires dans le cadre de la mission de l'Otan en Afghanistan, va annoncer la Première ministre Theresa May lors du sommet de l'Otan, au moment où Donald Trump réclame que les alliés contribuent davantage.

Le sommet de l'Otan s'ouvre mercredi à Bruxelles sous haute tension, le président américain n'ayant de cesse de réclamer aux Européens d'accroître leurs dépenses militaires afin de respecter leur engagement de les porter à 2% de leur PIB en 2024.

Peu avant son arrivée, le locataire de la Maison Blanche avait une nouvelle fois déploré, d'un tweet, que de nombreux pays de l'Alliance "ne tiennent pas leurs engagements" en matière de dépenses militaires.

En amont du sommet, Mme May a souligné qu'en plus de fournir des troupes supplémentaires pour l'Afghanistan, le Royaume-Uni était l'un des cinq membres de l'alliance à atteindre l'objectif de consacrer 2% du PIB à la défense.

>> Lire aussi : Trump estime que des pays de l'Otan devraient "rembourser" des arriérés aux Etats-Unis

"L'alliance peut compter sur le Royaume-Uni pour montrer l'exemple, non seulement en respectant l'engagement de 2%, mais en apportant nos capacités de pointe aux opérations à travers le monde", a-t-elle déclaré.

Les soldats britanniques supplémentaires commenceront à se déployer en août et un deuxième contingent suivra en février, portant la présence militaire totale du Royaume-Uni dans le pays à 1.100 soldats.

L'Otan compte 16.000 hommes déployés en Afghanistan en soutien aux forces afghanes, dont 13.000 Américains.

A l'issue du sommet de l'Otan à Bruxelles, Donald Trump se rendra jeudi au Royaume-Uni pour une visite officielle lors de laquelle il rencontrera Mme May et la reine Elizabeth II avant de se rendre en Ecosse. Dimanche, le président américain se rendra à Helsinki où il doit rencontrer le président russe Vladimir Poutine le lendemain.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG