Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sénégal

Mobilisation pour la libération d'un activiste en détention depuis plus de deux semaines

Des Sénégalais manifestent pour des élections libres et transparentes, le 9 février 2018 à Dakar

Des organisations de la société civile, écrivains et universitaires ont appelé vendredi à la libération de militant sénégalais anti-système, Guy Marius Sagna, détenu depuis le 16 juillet pour diffusion de "fausse alerte au terrorisme".

Le mouvement "Frapp-France Dégage" (Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine), dont M. Sagna est l'un des dirigeants, a publié le 15 juillet un communiqué accusant la France de "préparer psychologiquement les populations à vivre avec l'idée de la menace terroriste".

Ce communiqué est signé par "Frapp-France Dégage" mais pas nommément par M. Sagna, qui n'était pas présent lors de sa présentation à la presse, ont souligné ses partisans.

Dans une pétition rendue publique vendredi, 26 personnalités, dont les auteurs sénégalais Boubacar Borris Diop, kenyan Ngugi Wa Thiong'O et tchadien Koulsy Lamko, ainsi que l'acteur producteur, réalisateur et militant antiraciste américain Danny Glover, exigent la "libération immédiate de Guy Marius Sagna".

M. Sagna "dérange à cause des différents fronts sur lesquels il se bat, contre les dérives du régime et aussi contre le néocolonialisme français au Sénégal et en Afrique", écrivent-ils dans ce texte largement repris dans la presse locale.

Sur Facebook, M. Sagna avait par ailleurs déploré, après le décès en France d'un responsable de la majorité présidentielle, la propension des dirigeants sénégalais à se faire soigner à l'étranger, 59 ans après l'indépendance de cette ancienne colonie française.

Depuis son incarcération, Guy Marius Sagna a reçu un soutien appuyé de la figure montante de l'opposition, le député Ousmane Sonko, deuxième lors de la présidentielle du 24 février remportée par le président Macky Sall.

"Guy Marius Sagna est un homme libre jusqu'aux entrailles, un combattant infatigable et intrépide pour la démocratie, la justice et, surtout, la bonne gouvernance", a déclaré dans un message de soutien M. Sonko.

Pourfendeur du régime de Macky Sall et virulent critique du franc CFA, M. Sagna avait déjà été interpellé plusieurs fois lors de manifestations à Dakar mais était généralement remis en liberté après quelques heures.

Un collectif d'organisations, dont le mouvement citoyen contestataire "Y'en a marre", qui milite pour la transparence dans la gestion des affaires publiques, notamment dans le secteur sensible des hydrocarbures, a appelé à manifester dans l'après-midi à Dakar pour réclamer sa libération.

Toutes les actualités

"Trafic d’êtres humains": Serigne Mbacke dément les accusations

"Trafic d’êtres humains": Serigne Mbacke dément les accusations
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:25 0:00

Décès du footballeur sénégalais Papa Bouba Diop à l'âge de 42 ans

Décès du footballeur sénégalais Papa Bouba Diop à l'âge de 42 ans
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:12 0:00

Arrestations de 43 fidèles d'un chef religieux sénégalais pour "trafic d'êtres humains"

La police a déployé un dispositif sécuritaire impressionnant au centre-ville de Dakar, empêchant ainsi une marche appelée par l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade, à Dakar, Sénégal, 25 juillet 2017. (VOA/Seydina Aba Gueye)

La gendarmerie sénégalaise a annoncé l'arrestation de 43 personnes pour notamment "traite d'êtres humains" dans des centres d'éducation créés par un influent chef religieux dans la région de Dakar où des individus étaient "victimes de séquestration et de maltraitances", des affirmations démenties lundi par l'entourage du chef religieux.

Ces arrestations ont eu lieu lors d'opérations menées du 26 au 28 novembre par la gendarmerie dans ces centres tenus par des disciples de Serigne Modou Kara Mbacké, selon la gendarmerie qui les a rendues publiques dans un communiqué dimanche soir.

Serigne Modou Kara Mbacké est un chef religieux membre de l'influente confrérie musulmane des mourides et dirigeant d'un parti politique. Il a mis en place à travers le pays des "centres de redressement" ciblant notamment des jeunes en perdition.

Les enquêtes de la gendarmerie ont permis de démanteler "un réseau de vol de scooters, de trafic de chanvre indien et de traite d'êtres humains" dans ces centres.

Plus de 370 pensionnaires de ces centres de rééducation, dans plusieurs quartiers de Dakar et de sa banlieue, ont été libérés.

Ils vivaient "dans des conditions sanitaires déplorables. Souffrant visiblement de maladies et de malnutrition sévère, les stigmates des sévices corporels sont visibles sur les corps des victimes, dont certains semblent avoir perdu la raison", a poursuivi la gendarmerie.

"Les témoignages des victimes font état de plusieurs décès durant ces deux dernières années, dont le dernier remonte à trois jours. L'enquête se poursuit sous la direction du Procureur de la République, précisément pour les faits d'association de malfaiteurs, vol en réunion en temps de nuit, trafic de drogue, traite de personnes et complicité", selon le communiqué.

Le service de communication de Serigne Modou Kara Mbacké a démenti ces accusations.

"La gendarmerie n'a trouvé de la drogue dans aucun des centres de redressement" qui accueillent plutôt "des victimes de la drogue, des jeunes repris de justice et des déficients mentaux", dans un communiqué lundi.

En raison des "résultats satisfaisants" dans ces centres, le nombre de pensionnaires a augmenté et causé une "promiscuité du cadre de vie" due au "manque de moyens", s'est justifié le service de communication de Serigne Modou Kara Mbacké.

Il appelle l'Etat, au lieu de les "sanctionner", à accompagner ces structures qui "ont réussi là où des structures officielles n'ont pas de solutions malgré leur budget à coup de milliards".

Macky Sall craint l’éventualité d’une seconde vague de Covid-19

Macky Sall craint l’éventualité d’une seconde vague de Covid-19
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:43 0:00

La peinture pour lutter contre les violences faites aux femmes

La peinture pour lutter contre les violences faites aux femmes
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:48 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG