Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Présidentielle en vue, Peter Mutharika nomme un nouveau gouvernement au Malawi


Le président du Malawi, Arthur Peter Mutharika, s'apprête à prendre la parole à la 74e session de l'Assemblée générale des Nations unies au siège de l'ONU à New York, États-Unis, le 26 septembre 2019. (Photo: REUTERS/Eduardo Munoz)

Le président du Malawi Peter Mutharika a nommé jeudi soir un nouveau gouvernement depuis Lilongwe, la capitale.

Une annonce qui intervient seulement quelques jours après la formation d'une alliance politique en vue de la répétition très attendue de l'élection présidentielle, prévue pour mai.

L'alliance a été conclue entre le Parti démocratique progressiste (DPP - pouvoir) du président Mutharika et le Front démocratique uni (UDF - opposition), dirigé par Atupele Muluzi.

Fils de l'ancien président Bakili Muluzi (au pouvoir de 1994 à 2004), Atupele Muluzi s'est vu attribuer le poste de ministre de l'énergie.

Composée d'une trentaine de membres, la nouvelle équipe ministérielle semble refléter la volonté du président Mutharika d'élargir sa base politique en vue du scrutin à venir.

Selon le quotidien malawite Nyasa Times, l'ancien président du parlement Henry Chimunthu Banda a refusé un poste ministériel. Haut cadre du DPP dont il a été le secrétaire général, M. Banda a été nommé jeudi au poste de ministre des mines et des ressources naturelles. Une offre qu'il a formellement rejetée vendredi parce que, comme le rapporte le quotidien, il n'a pas été consulté d'avance.

Pour rappel, en février la Cour constitutionnelle du Malawi avait annulé la réélection du président Mutharika et ordonné la tenue d'une nouvelle présidentielle dans un délai de 150 jours. Elle aura lieu le 19 mai.

XS
SM
MD
LG