Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Macron à N'Djamena pour les obsèques de Deby


Les présidents français et tchadien Emmanuel Macron et Idriss Déby Itno à N'Djamena, le 23 décembre 2018.

Le chef de l'Etat français Emmanuel Macron est arrivé jeudi soir au Tchad où il assistera vendredi aux funérailles du président Idriss Déby Itno, tué au front par des rebelles, selon l'armée, a constaté un journaliste de l'AFP.

M. Macron a aussitôt rencontré, selon la présidence française, le nouvel homme fort du Tchad et fils du défunt, Mahamat Idriss Déby. Ce général quatre étoiles âgé de 37 ans a été proclamé par l'armée, dès le lendemain de la mort de son père, président de la République à la tête d'une junte de 15 généraux, pour une "transition de 18 mois". Celle-ci sera suivie, a-t-il promis, par des "élections libres et démocratiques".

Mardi, la présidence française avait réagi à l'annonce de sa mort en indiquant que la France perdait "un ami courageux" et en soulignant l'importance d'une "transition pacifique" au Tchad.

Paris "exprime son ferme attachement à la stabilité et à l'intégrité territoriale du Tchad", avait encore indiqué un communiqué de la présidence.

Du côté américain, en revanche, on voit les choses différemment.

Dans une déclaration publiée par le département d'État, le secrétaire d'État américain Antony Blinken a appelé dès mardi les militaires à remettre le pouvoir aux civils, comme le dicte la Constitution tchadienne.

L’opposition tchadienne appelle à la résistance
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:47 0:00


XS
SM
MD
LG