Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les Russes continuent à interférer dans le processus politique, selon les chefs du renseignement et du FBI


Le directeur du renseignement national, Dan Coats (C), le conseiller à la sécurité nationale, John Bolton (G) et le directeur du FBI, Christopher Wray (D), avant la conférence de presse quotidienne à la Maison Blanche, le 2 août 2018.

La Russie continue "d'essayer d'affaiblir et de diviser les Etats-Unis" en interférant dans le processus électoral américain et en s'immisçant dans le débat politique, a accusé le patron des services de renseignement américains Dan Coats.

"C'est une menace que nous devons prendre très au sérieux", a mis en garde pour sa part Christopher Wray, le patron de la police fédérale (FBI), lui aussi présent à une conférence de presse consacrée à ce sujet à la Maison Blanche.

Pour l'heure, les efforts de la Russie pour tenter de "miner nos valeurs fondamentales" ne sont pas aussi importants qu'ils l'ont été pour influer sur l'élection présidentielle de 2016, a noté M. Coats.

"Nous n'avons pas vu ce type d'efforts importants jusqu'à présent", a-t-il souligné.

Le directeur du FBI a noté qu'il n'avait pas pour l'instant constaté d'attaque directe sur les infrastructures électorales. "Ce que nous voyons, ce sont des tentatives d'influence mal intentionnées", a relevé M. Wray.

>> Lire aussi : Facebook révèle des tentatives de manipulation "coordonnée" des élections américaines

Les interférences de la Russie dans la présidentielle de 2016 a conduit le ministère de la Justice à nommer un procureur spécial chargé d'enquêter sur ces agissements, y compris une possible collusion entre l'équipe de campagne de Donald Trump et les autorités russes.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG