Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Les cours ont partiellement repris à Kinshasa et dans les provinces


Des enfants lèvent la main pendant une leçon dans une école de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, le 20 novembre 2006. REUTERS/Finbarr O'Reilly

Les écoliers et étudiants ont en partie repris lundi le chemin des classes, lundi en République démocratique du Congo, après la fin de l'état d'urgence pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus.

"Le virus n'a pas disparu", a souligné le président Félix Tshisekedi dans une salle de classe de l'Athénée de la Gombe, un grand établissement public dans le nord de Kinshasa, exhortant les élèves au respect des gestes barrières.

Mais les rues de la capitale, comme celles de Kisangani et des autres grandes villes du pays, n'étaient pas envahies d'écoliers en uniforme, comme à l'ordinaire.

La rentrée ne concerne lundi que les élèves des dernières années de primaire et de secondaire, ainsi que ceux en cinquième année à l'université.

Au réputé collège catholique Maëlé de Kisangani, des dispositifs de lavage des mains étaient installés devant chaque salle. Le port du masque était obligatoire dans les classes pour les enseignants et les élèves.

Des vendeurs ambulants de masques se sont d'ailleurs installés à proximité de nombreuses établissement scolaires.

Les écoles et les universités ont été fermées le 24 mars en RDC, sur décision du président Tshisekedi, dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire décrété face à l'épidémie de Covid-19.

La fin de l'état d'urgence a été annoncée le 21 juillet et la reprise partielle des cours programmée pour ce lundi 10 août.

Depuis le début de l'épidémie en mars, 9.489 cas ont été enregistrés dont 224 décès, d'après les chiffres officiels publié lundi.

Les restaurateurs de Kinshasa retrouvent le sourire
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:19 0:00

XS
SM
MD
LG