Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Zimbabwe étend de deux semaines son confinement anticoronavirus


Vérification des températures lors du confinement national pour aider à freiner la propagation du coronavirus, dans un centre de dépistage à Harare, Zimbabwe, le 30 avril 2020.

Le président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa a annoncé vendredi une nouvelle extension jusqu'au 17 mai du confinement imposé à la population depuis le 30 mars pour tenter d'enrayer la progression de l'épidémie de coronavirus.

"Comme l'infection continue à progresser, le confinement est prolongé pendant les quatorze prochains jours, mais allégé au niveau 2", a déclaré M. Mnangagwa lors d'une allocution devant la presse.

"Ceci signifie que tout le monde devra porter hors de chez lui un masque, quel que soit son type, y compris ceux fabriqués de façon artisanale", a-t-il ajouté.

Ce niveau d'alerte 2 autorise la reprise d'activité de certaines industries mais maintient l'interdiction des rassemblements publics de plus de 50 personnes et la fermeture des bars, restaurants et écoles.

"Nous préférons un excès de prudence à un excès d'irresponsabilité", a plaidé le chef de l'Etat.

Le Zimbabwe a jusque-là confirmé 40 cas d'infection au Covid-19, dont 3 mortels.

La crise sanitaire mondiale a atteint le Zimbabwe au beau milieu d'une crise économique catastrophique qui a ruiné l'Etat, dont son service public de la santé.

Les 15 millions de Zimbabwéens souffrent en outre de graves pénuries de produits de première nécessité, dont les médicaments, et la moitié de sa population est, selon l'ONU, menacée par la famine.

XS
SM
MD
LG