Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le vice-président du Malawi prend la direction d'un parti d'opposition


Le vice-président du Malawi, Saulos Chilima, a lancé son parti politique le United Transformation Movement (UTM), a Lilongwe, 21 juillet 2018. (Twitter/Malawi Elections)

Le vice-président du Malawi, Saulos Chilima, a été élu lundi à la tête du parti du Mouvement uni de transformation (UTM), lui ouvrant la voie à un affrontement avec le président Peter Mutharika aux élections de mai prochain.

M. Chilima avait été choisi par M. Mutharika pour se présenter à ses côtés aux élections de 2014 sur la liste du Parti populaire démocratique (DPP). Mais le vice-président a quitté le DPP en juin pour former l'UTM, critiquant la corruption, le népotisme et le favoritisme au sein du parti au pouvoir.

Celui qui reste vice-président, car la Constitution interdit au président de limoger son second, a été élu sans opposition par quelque 900 délégués réunis à Lilongwe pour le premier congrès de l'UTM depuis sa fondation il y a cinq mois.

"Nous ne pouvons pas continuer de la manière habituelle dont notre pays est géré", a lancé déclaré M. Chilima qui s'est déclaré prêt à oeuvrer à "l'assainissement du Malawi".

M. Chilima, 45 ans, est considéré comme un possible rival du président Mutharika, âgé de 79 ans, qui a remporté les élections en 2014, deux ans après le décès de son frère, Bingu wa Mutharika. Ce dernier était lui-même président du Malawi, un des pays les plus dépendant au monde de l'aide internationale.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG