Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Afrique

Le procès du "coup d'Etat" déjoué suspendu en Guinée équatoriale

Le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema, 3 janvier 2017. (Facebook/ Teodoro Obiang Nguema)

Le procès des instigateurs présumés du coup d'Etat que Malabo affirme avoir déjoué en décembre 2017 est suspendu depuis lundi, dix jours après son ouverture à Bata, la capitale économique de Guinée équatoriale.

"Nous ne savons pas pourquoi le procès est suspendu, on ne nous dit rien", a déclaré à l'AFP Ponciano Mbomio Nvo, l'un des 16 avocats de la défense.

Depuis le 22 mars, plus de 150 personnes accusées d'être impliqués dans une tentative de coup d'état contre le président Teodoro Obiang Nguema comparaissent devant le tribunal de Bata. Ils sont poursuivis pour "trahison" et "atteinte à la personne du chef de l'Etat", des motifs passibles de la peine capitale.

Selon Malabo, un groupe de mercenaires étrangers avait voulu le 24 décembre 2017 attaquer le chef de l'Etat, Teodoro Obiang Nguema, qui se trouvait dans son palais de Koete Mongomo (à une cinquantaine de km du carrefour des trois frontières entre le Gabon, la Guinée et le Cameroun).

Le 27 décembre, une trentaine d'hommes armés avaient été arrêtés à la frontière entre le Cameroun et la Guinée équatoriale par la police camerounaise.

Les autorités équato-guinéennes avaient par la suite procédé à de nombreuses interpellations dans le pays.

Sur les 150 personnes jugées lors de ce procès, seulement 79 sont présentes dans le box des accusés. Parmi eux, on compte 24 étrangers - Tchadiens et Centrafricains.

La plupart des Equato-guinéens ont été entendus lors de la première semaine du procès, qui a attiré un public important.

A la barre, certains ont raconté avoir été victimes de tortures lors de leurs interrogatoires.

"Les déclarations faites par les accusés lors de leurs auditions étaient embarrassantes pour le régime", a estimé sous couvert d'anonymat un observateur interrogé par l'AFP.

Les étrangers, eux, n'ont pas encore été interrogés par le ministère public, ni l'avocat de la défense.

La Guinée équatoriale, un des plus gros producteurs de pétrole d'Afrique subsaharienne, mais dont la grande majorité de la population vit dans la pauvreté, a connu une histoire agitée de coups et tentatives de coups d'Etat depuis son indépendance de l'Espagne en 1968.

Doyen des chefs d'Etat en exercice du continent pour la longévité au pouvoir, le président Teodoro Obiang Nguema, 76 ans, est arrivé au pouvoir par un putsch en 1979.

Toutes les actualités

1619: l'historique

1619: l'historique
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:01:47 0:00

Le nouveau code de l’environnement adopté

Le nouveau code de l’environnement adopté
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:53 0:00

Fraude des hydrocarbures au Niger

Fraude des hydrocarbures au Niger
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:58 0:00

Division autour de la nomination d’un nouveau chef traditionnel de Dar-Ouaddaï

Division autour de la nomination d’un nouveau chef traditionnel de Dar-Ouaddaï
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:26 0:00

Deuxième cas de décès dû à la fièvre hémorragique Ebola a été enregistré à Mwenga

Deuxième cas de décès dû à la fièvre hémorragique Ebola a été enregistré à Mwenga
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:52 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG