Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Premier ministre burkinabé s'est exprimé devant la presse


Christophe Marie Joseph Dabiré, Premier ministre burkinabè, à Ouagadougou, le 21 juillet 2019. (VOA/Issa Napon)

Le Premier ministre burkinabè était face à la presse pour son grand oral dimanche 21 juillet. Durant une heure, Christophe Marie Joseph Dabiré a évoqué avec un duo de journalistes de la presse burkinabè  des sujets d’intérêt national.

Le Premier ministre, globalement à l’aise, s’est exprimé pendant 60 minutes sur plusieurs dossiers. Il a abordé les thèmes de l’insécurité, la cohésion sociale et les questions de gouvernance d’une manière générale.

Il a été questionné sur l’affaire des onze détenus décédés à l’unité anti-drogue de la police nationale. Le Premier ministre a alors promis l’accompagnement des familles des victimes en attendant la fin des enquêtes.

Le premier ministre burkinabé s'est exprimé devant la presse
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:13 0:00

Christophe Dabiré a insisté sur la sécurité et l’importance du G5 Sahel dans le dispositif de riposte aux terroristes. Le Premier Ministre a botté en touche sur la sortie du ministre de la Défense qui dénonçait la duplicité supposée de la France, dans la lutte contre les djihadistes mais aussi des propos du général Lecointre qui lie la survie des pays du Sahel à la force Barkhane.

Concernant la corruption, il a promis de renforcer les capacités de l’autorité supérieure de contrôle d’Etat pour la rendre plus efficace.

Il s’est voulu pédagogique sur la réduction du train de vie de l’Etat, avant d’insister sur l’importance du dialogue pour résoudre les crises avec les partenaires sociaux.

Christophe Dabiré a finalement salué la participation de l’opposition au dialogue politique national dont tous attendent beaucoup pour résoudre les grandes questions qui secouent le pays.

XS
SM
MD
LG