Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le PAM réclame des fonds alors que le conflit s'aggrave au Mozambique


Deux femmes déplacées attendent à l'intérieur d'un magasin à Pemba avec lequel le PAM a conclu un accord afin que les personnes fuyant la violence à Cabo Delgado puissent obtenir de la nourriture et d'autres produits au Mozambique le 5 avril 2021

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé mardi un appel de fonds de 82 millions de dollars afin d'accroître son aide dans le Nord du Mozambique, où des jihadistes sèment la terreur depuis des mois.

"Alors que la situation sécuritaire continue de se détériorer, plus de 950.000 personnes dans le Nord du Mozambique sont maintenant gravement touchées par la faim", a déclaré un porte-parole de l'agence onusienne, Tomson Phiri, lors d'un point de presse à Genève.

Le PAM prévoit d'aider 750.000 personnes déplacées, ainsi que les membres vulnérables des communautés qui les accueillent, dans les provinces de Cabo Delgado, Nampula, Niassa et Zambezia.

Depuis plus de trois ans, des groupes armés jihadistes ravagent la province de Cabo Delgado à majorité musulmane. Le 24 mars, un raid sanglant a endeuillé la ville portuaire de Palma, dans cette région pauvre mais riche en gaz naturel, à la frontière avec la Tanzanie.

"A la suite des attaques odieuses perpétrées dans la ville de Palma, des familles et des individus ont dû abandonner leurs biens et leurs moyens de subsistance et fuir pour se mettre en sécurité", a indiqué M. Phiri.

"Beaucoup se sont dispersés dans les districts voisins de Mueda, Pemba et Montepuez, ainsi que sur les petites îles qui se situent le long de la côte de Cabo Delgado, aggravant la situation déjà désespérée dans le Nord du Mozambique", a-t-il poursuivi.

Le porte-parole a indiqué que des équipes du PAM sur le terrain ont pu parler à ces personnes et écouter leurs récits empreints "d'une horrible violence et d'un désespoir croissant".

Le PAM organise actuellement des distributions d'aide alimentaire pour les familles qui ont fui les violences à Palma. L'organisation distribue des biscuits à haute teneur énergétique et des rations de nourriture prêtes à être consommées, des aliments en conserve ainsi que de l'eau en quantité suffisante pour leur permettre de tenir deux semaines.

XS
SM
MD
LG