Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le domicile du secrétaire général de la présidence attaqué au Cameroun


Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la présidence camerounaise. (Présidence camerounaise)

Le domicile à Yaoundé du secrétaire général de la présidence camerounaise, Ferdinand Ngoh Ngoh, a été attaqué dans la nuit de vendredi à samedi, a indiqué la presse locale.

Deux assaillants ont été tués et trois ont été arrêtés, a indiqué la presse, tandis qu'une source gouvernementale assurait à l'AFP que les agresseurs étaient "de simples bandits".

Pour cette raison, "le gouvernement ne communiquera pas sur la question", a ajouté ce responsable sous couvert d'anonymat. Aucune information n'a été donnée sur la présence de M. Ngoh Nogh à son domicile durant cette attaque.

>> Lire aussi : Yaoundé va "enquêter" sur une nouvelle vidéo d'exactions présumées de l'armée

Ferdinand Ngoh Ngoh est une personnalité clé du système de gouvernance mis en place par le président Paul Biya, 85 ans dont 35 au pouvoir.

Secrétaire général de la présidence depuis 2011, M. Ngoh Ngoh est un diplomate de formation, ayant travaillé aux Nations unies et au ministère des Relations extérieures.

>> Lire aussi : Le caoutchouc ne fait plus recette en Côte d'Ivoire

Une élection présidentielle est prévue au Cameroun début octobre. Elle se tiendra dans un contexte sécuritaire tendu: la menace des jihadistes nigérians de Boko Haram reste présente dans l'Extrême-Nord ainsi que celle des rebelles centrafricains à l'est, tandis que les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest sont en proie à un violent conflit entre des séparatistes armés et les forces de sécurité.

Paul Biya, présenté par ses détracteurs comme responsable de la crise anglophone et par ses partisans comme le seul à même d'y répondre, est candidat à un septième mandat consécutif.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG