Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le Canada extrade vers l'Inde une mère soupçonnée d'avoir fait assassiner sa fille


La mère et l'oncle de Jaswinder Kaur Sidhu s'étaient opposés à son mariage avec un chauffeur de pousse-pousse.

Le Canada a extradé vers l'Inde la mère et l'oncle d'une jeune femme assassinée dans ce pays il y a 19 ans après avoir épousé un homme pauvre rejeté par sa famille aisée.

Le corps de Jaswinder Kaur Sidhu avait été découvert en juin 2000 dans l'Etat du Penjab, la gorge tranchée. Elle était âgée de 25 ans au moment des faits.

Son oncle Surjit Singh Badesha et sa mère Malkit Kaur Sidhu, qui vivent tous deux en Colombie-Britannique, sont accusés par les autorités indiennes d'avoir commandité le meurtre de la jeune femme.

Selon la justice indienne, ces deux Canadiens d'origine indienne s'étaient énergiquement opposés au mariage de Jaswinder, issue d'un milieu aisé, avec un chauffeur de pousse-pousse issu d'une famille pauvre.

M. Badesha et Mme Sidhu auraient fini par engager des tueurs à gages pour qu'ils tuent les époux.

Alors qu'il était en scooter, le couple avait été attaqué par un groupe d'hommes armés. L'époux avait survécu à ses blessures.

Sept hommes avaient été reconnus coupables du crime en Inde, mais plusieurs condamnations ont été infirmées en appel.

M. Badesha et Mme Sidhu ont nié toute implication dans le meurtre et ont fait appel de la demande d'extradition de l'Inde jusqu'en Cour suprême du Canada, qui les a déboutés en 2017.

Un enquêteur de la police du Penjab, Amardeep Singh Rai, a indiqué à la chaîne publique CBC que les deux suspects étaient arrivés jeudi à New Delhi. Ils doivent comparaître vendredi devant un tribunal.

Cela "enverra un message clair" selon lequel "quiconque commet un crime ici, surtout le crime odieux de tuer sa propre fille, devra rendre des comptes", a-t-il déclaré.

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG