Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

La Serbie s'offre le Costa Rica (1-0)

La Serbie lors du match avec le Costa Rica, en Russie, le 17 juin 2018.

La Serbie a pris son temps pour forcer, grâce à un coup franc direct d'Aleksandar Kolarov, le verrou du Costa Rica (1-0) dimanche à Samara, et prendre provisoirement la tête du groupe E du Mondial 2018 en attendant le choc Brésil-Suisse en soirée.

La jeunesse serbe est certes prometteuse, mais la victoire contre le Costa Rica (1-0) est signée du vieux capitaine Aleksandar Kolarov, d'un magnifique coup franc dans la lucarne, dimanche à Samara pour son entrée dans le Mondial 2018.

Le latéral de l'AS Rome a battu la star des "Ticos", Kaylor Navas, très bon jusque-là, pour bien lancer les Serbes dans le groupe du Brésil et de la Suisse (le E), qui s'affrontent à Rostov-sur-le-Don (20h00).

Son but (56) récompense la domination d'ensemble des Slaves, face à des Centre-Américains trop restrictifs, loin de leur jeu emballant de 2014, où il avaient atteint les quarts de finale.

Une faute de David Guzman (averti) sur Aleksandar Mitrovic près de la surface a provoqué le coup franc fatal. Le prometteur attaquant serbe aura au moins décroché ça. Car auparavant il a buté sur Navas.

Le gardien du Real Madrid a honoré son statut de triple champion d'Europe en gagnant son duel avec Mitrovic sur sa meilleure occasion (50). Il avait aussi capté son retourné, illégitimement signalé hors-jeu (43).

L'attaquant prêté par Newcastle à Fulham, auteur d'un triplé contre la Bolivie en match de préparation, a aussi gaspillé une belle occasion en frappant mal après un bon contrôle (27), et s'est laissé reprendre par la défense en fin de match (86).

Un mur de cinq défenseurs

L'autre champion d'Europe U19 2013, Sergej Milinkovic Savic, a joué le même genre de partition. Positionné en meneur derrière son compère Mitrovic, il a démontré son talent sur ses contrôles orientés, mais n'a pas fait de vrais différences.

Comme le troisième joueur offensif, Dusan Tadic, "croque" trop le ballon, il faudra que les Serbes soient plus incisifs et collectifs contre la Suisse, le "match clé" selon Kolarov.

Mais cela suffisait pour battre ces Ticos trop repliés sur leur mur de cinq défenseurs souvent rigoureusement en ligne.

Navas, qui avait boxé en extension un premier coup franc de Kolarov (36), dans la boite celui-là, ne pouvait pas tout faire.

En fin de match, le Costa Rica a essayé, mais Nikola Milenkovic a devancé Joel Campbell sur sa meilleure chance de marquer (72).

L'arbitrage vidéo a failli distribuer son premier carton rouge, mais, juste après un début d'échauffourée collective le long de la ligne de touche avec Nemanja Matic et un membre du staff costa ricain au départ de l'action, le Sénégalais Malang Diedhiou a jugé que la main au visage de Johnny Acosta lancée par Aleksandar Prijovic n'était pas volontaire et ne valait qu'un avertissement (90+4).

La Serbie tenait sa victoire pour la 104e sélection de Branislav Ivanovic, nouveau record. Heureusement qu'elle a des joueurs d'expérience...

Feuille de match et statistiques du match Costa Rica 0 - 1 Serbie du groupe E du Mondial 2018
Feuille de match et statistiques du match Costa Rica 0 - 1 Serbie du groupe E du Mondial 2018

Toutes les actualités

Manchester United prend la défense de Paul Pogba

Manchester United prend la défense de Paul Pogba
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:14 0:00

Un maillot de basket de Barack Obama adjugé 120.000 dollars

Le maillot de Barack Obama adjugé 120.000 dallars, USA, le 19 aout 2019

Un maillot de basket ayant appartenu à l'ex-président américain Barack Obama s'est vendu lundi aux enchères pour 120.000 dollars, a indiqué la maison qui organisait la vente au Texas.

Le maillot portant le numéro 23 appartenait à Barack Obama lorsqu'il avait 18 ans et était en Terminale au lycée Punahou, à Hawaï, où il habitait alors, a précisé la maison d'enchères Heritage Auctions.

Son prix avait été estimé avant la vente aux environs de 100.000 dollars.

L'ex-président Obama est un fan de basket, un sport qu'on l'a souvent vu pratiquer quand il était à la Maison Blanche, avec le personnel de la présidence, des célébrités ou d'autres visiteurs.

Manchester United condamne des injures racistes contre Paul Pogba

Paul Pogba célèbre son but en croisant les bras pour protester contre l'esclavage en Libye, Angleterre, le 18 novembre 2017.

Manchester United "condamne catégoriquement", dans un communiqué publié lundi, les insultes racistes reçues par Paul Pogba sur les réseaux sociaux après son penalty manqué face à Wolverhampton (1-1) la veille.

"Tout le monde à Manchester United est dégoûté par les injures racistes proférées contre Paul Pogba la nuit dernière et nous les condamnons catégoriquement", ont déclaré les Red Devils.

Le champion du monde français est le troisième joueur en Angleterre victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux la semaine dernière pour avoir manqué un penalty après le jeune attaquant anglais de Chelsea Tammy Abraham et l'ancien joueur de Sochaux Yakou Meite, qui évolue aujourd'hui en D2 anglaise avec Reading.

"Les personnes qui ont exprimé ces opinions ne représentent pas les valeurs de notre grand club et il est encourageant de voir la grande majorité de nos fans condamner également cela sur les médias sociaux", souligne Manchester United.

Pogba a reçu lundi le soutien de Marcus Rashford: "Assez maintenant, il faut que ça s'arrête @Twitter", a apostrophé le coéquipier du milieu de terrain français de 26 ans.

"Manchester United est une famille. @paulpogba est une énorme partie de cette famille. Si vous l'attaquez, vous nous attaquez tous. @ManUtd", a également tweeté Rashford.

"A vomir. Les réseaux sociaux doivent faire quelque-chose à ce sujet", a appuyé un autre coéquipier, le néo-Mancunien Harry Maguire.

Une opinion partagée par l'association Kick It Out, qui lutte contre le racisme dans le football anglais: "Le nombre de posts du même acabit depuis le début de la saison montre à quel point les propos discriminatoires en ligne sont hors de contrôle", a déploré l'organisation mardi. "Sans action immédiate et la plus forte possible, ces actes lâches continueront à se multiplier", a-t-elle averti.

Les jeux africains

Les jeux africains
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:03:29 0:00

Sporama

Sporama
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:25:00 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG