Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La présidente taïwanaise transitera par les Etats-Unis en août lors d'une tournée américaine


La présidente de Taïwan Tsai Ing-wen, le 15 juillet 2018. (VOA)

La présidente taïwanaise Tsai Ing-wen transitera le mois prochain par les Etats-Unis lors d'une tournée au Paraguay et au Belize, a annoncé lundi son gouvernement, une étape de nature à irriter la Chine.

Taïwan a vu ces derniers mois ses positions diplomatiques s'éroder avec la décision de la République dominicaine, puis du Burkina Faso, d'établir des relations avec Pékin. L'île n'est plus reconnue que par 18 Etats dans le monde.

Mme Tsai transitera par Los Angeles et Houston lors de son voyage au Paraguay et au Belize, prévu du 12 au 20 août, ce qui risque de provoquer la colère de Pékin.

Prié de dire si la présidente comptait rencontrer des responsables américains lors de ces escales, le vice-ministre taïwanais des Affaires étrangères Jose Liu a répondu: "les détails doivent encore être confirmés".

>> Lire aussi : Ougadougou noue des relations diplomatiques avec Pékin après avoir rompu avec Taïwan

Taïwan est généralement avare de précisions en amont quant aux itinéraires de sa présidente, redoutant la capacité de la Chine à nuire à ces tournées diplomatiques.

L'an passé, Mme Tsai avait transité par Hawaï et Guam lors d'une tournée dans trois Etats du Pacifique. Pékin avait "vivement protesté" auprès de Washington, en appelant "les Etats-Unis à respecter strictement le principe de la Chine unique".

Si Taïwan est de facto indépendant et gouverné séparément du continent depuis 1949, Pékin en revendique la souveraineté et interdit à ses partenaires --au nom du "principe de la Chine unique"-- d'entretenir des relations diplomatiques avec l'île.

Pékin n'a pas exclu de reprendre l'île par la force en cas de déclaration formelle d'indépendance.

>> Lire aussi : Le Burkina Faso rompt ses relations diplomatiques avec Taïwan

Depuis l'arrivée au pouvoir de Tsai Ing-wen en 2016, le gouvernement communiste a rompu ses contacts officiels avec la présidente taïwanaise, dont la formation, le Parti démocratique progressiste (PDP), soutient traditionnellement l'indépendance.

En parallèle, la Chine a accentué sa pression militaire et diplomatique.

L'armée chinoise mène de fréquents exercices à proximité de Taïwan. Et Pékin a obtenu de grandes entreprises étrangères qu'elles référencent l'île comme faisant partie du territoire chinois sur leurs sites internet.

Avec AFP

Voir les commentaires (2)

Ce forum a été clos.
XS
SM
MD
LG