Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La famille de Mugabe à Singapour pour récupérer sa dépouille


Retour sur la vie de Robert Mugabe
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:06 0:00

Retour sur la vie de Robert Mugabe

Plusieurs membres de la famille de Robert Mugabe et une délégation du gouvernement zimbabwéen ont quitté lundi Harare à destination de Singapour pour y récupérer le corps de l'ancien président décédé vendredi à l'âge de 95 ans.

Leur vol spécial a quitté Harare à 9 heures (7 heures GMT) et son retour est attendu dans la capitale mercredi à 15 heures (13 heures GMT), a indiqué à l'AFP un des neveux du défunt, Leo Mugabe.

Sitôt rapatriée au Zimbabwe, la dépouille de l'ancien chef de l'Etat sera transportée jusque dans son village de Zvimba, à près d'une centaine de kilomètres à l'ouest de la capitale Harare, pour une veillée funèbre, a précisé M. Mugabe.

Jeudi et vendredi, le cercueil du "héros" de l'indépendance devenu dictateur sera exposé au stade Rufaro, dans la banlieue de Harare, pour permettre à la population de lui rendre hommage.

C'est dans ce stade que Robert Mugabe avait, le 18 avril 1980, pris les rênes de l'ancienne Rhodésie sous domination britannique des mains de son ancien dirigeant blanc Ian Smith. Ce jour-là, il avait dévoilé le nouveau drapeau du Zimbabwe et allumé symboliquement une "flamme de l'indépendance" qui tournait la page d'une longue guerre de libération.

Pendant ces deux jours d'hommage populaire, le corps du "camarade Bob" passera la nuit dans sa luxueuse résidence privée de Harare, connue de tous sous le nom de "Toit bleu".

Les funérailles officielles de celui qui a été fait "héros national" par son successeur à la tête du pays, Emmerson Mnangagwa, auront lieu samedi matin dans l'immense stade national des sports de Harare, a également précisé Leo Mugabe.

"Puis les chefs traditionnels l'enterreront dimanche, je ne sais pas encore où", a ajouté le neveu du disparu.

Par son statut de "héros national", Robert Mugabe devrait être inhumé au cœur du "Champ des héros de la Nation", un monument situé en lisière de la capitale et destiné à honorer les figures de la "lutte de libération" ou les personnalités du pays.

Mais la famille semble s'y opposer, selon des indiscrétions de la presse locale qui ajoute que le défunt aurait exprimé le souhait d'être enterré dans le village de Zvimba, où il possédait une maison.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG