Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'Ouganda relance sa compagnie aérienne nationale avec un vol vers le Kenya


Le président ougandais, Yoweri Museveni et la Première Dame, Janet Museveni dans l'avion nouvellement acquis de la compagnie Uganda Airlines Bombardier CRJ900 sur la piste de l'aéroport d'Entebbe, à la périphérie de Kampala, le 23 avril 2019.

L'Ouganda a réactivé mardi sa compagnie aérienne nationale Uganda Airlines, en sommeil depuis deux décennies, avec un vol inaugural en direction de Nairobi, suivant les pas de ses voisins rwandais et tanzaniens.

"La compagnie volera dans un premier temps vers sept destinations. A commencer par Nairobi, Mogadiscio, Juba et Dar es Salaam. Puis vers Mombasa, le Kilimanjaro et Bujumbura", a déclaré le Premier ministre ougandais, Ruhakana Rugunda, à l'aéroport international d'Entebbe.

La relance d'Uganda Airlines, qui avait cessé ses opérations en 2001, se fait dans un ciel est-africain très chargé. Ces dernières années, le Rwanda et la Tanzanie ont eux-mêmes réactivé leurs compagnies nationales, dans l'objectif de conquérir des parts d'un marché en plein boom.

Ces compagnies cherchent à s'attaquer aux géants régionaux Kenya Airways, qui continue son expansion malgré ses pertes financières, et surtout Ethiopian Airlines, qui domine largement la compétition.

L’équipage au sol prépare un avion Bombadier d’Ouganda Airlines pour le départ, un avion exploité par Ethiopian Airlines décollant en arrière-plan à l’aéroport d’Entebbe lors du lancement du vol inaugural de Uganda Airline vers l’aéroport international Jo
L’équipage au sol prépare un avion Bombadier d’Ouganda Airlines pour le départ, un avion exploité par Ethiopian Airlines décollant en arrière-plan à l’aéroport d’Entebbe lors du lancement du vol inaugural de Uganda Airline vers l’aéroport international Jo

"Uganda Airlines vient rivaliser sur le marché aux côtés d'autres compagnies", a observé la ministre ougandaise des Transports, Monica Azuba.

Uganda Airlines avait été fondée en 1976 par le dictateur ougandais Idi Amin Dada, avant d'entrer en liquidation en 2001, après une tentative ratée de privatisation, minée par des années de mauvaise gestion et de corruption.

La compagnie a acquis deux appareils CRJ 900 de l'avionneur canadien Bombardier, des avions à vocation régionale d'une capacité maximum de 90 places. Deux autres de ces avions doivent être réceptionnées en septembre.

Deux avions longs-courriers, commandés à l'avionneur européen Airbus, doivent être fournis en 2020.

"Uganda Airlines aura des vols directs d'Ouganda vers la Chine et d'autres pays, et nous jouerons un rôle très important dans l'objectif du gouvernement d'atteindre les quatre millions de touristes", a déclaré le ministre du Tourisme, Ephraim Kamuntu.

L'Ouganda a accueilli 1,8 million de touristes en 2018, selon les chiffres officiels.

Pour relancer sa compagnie nationale, la Tanzanie a également investi massivement, achetant six avions, des Bombardiers, Airbus et un Boeing Dreamliner, depuis 2016. Air Tanzania a lancé en juillet sa première ligne hors du continent, en direction de Bombay en Inde.

Le Rwanda avait aussi énormément investi, la compagnie Rwandair disposant désormais de 12 avions qui volent vers 29 directions dans le monde entier, la route la plus récente, lancée en juin, menant vers Israël.

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG