Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'ONU va déployer une aide humanitaire d'urgence dans 5 pays africains


Des villageois collectent l'aide alimentaire larguée d'un avion dans un village du comté d'Ayod, au Soudan du Sud, le 6 février 2020.

Mark Lowcock, chef de l'aide humanitaire aux Nations unies, a déclaré mardi qu'il utiliserait 100 millions de dollars d’un fonds d'urgence pour aider sept pays à éviter la famine.

Cinq des pays visés sont en Afrique : le Nigeria (15 millions), le Soudan du Sud (7 millions), la République démocratique du Congo (7 millions), le Burkina Faso (7 millions) et l’Éthiopie (20 millions).

La famine dans ces pays est causée par une combinaison de facteurs, notamment les conflits armés, l’effondrement de l’économie, le changement climatique et la pandémie du nouveau coronavirus.

En dehors du continent africain, environ 30 millions de dollars seront dépensés au Yémen et 15 millions en Afghanistan.

Mark Lowcock, secrétaire général adjoint de l'ONU aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d'urgence (OCHA), lors d'une conférence de presse à Genève, en Suisse, le 4 décembre 2018.
Mark Lowcock, secrétaire général adjoint de l'ONU aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d'urgence (OCHA), lors d'une conférence de presse à Genève, en Suisse, le 4 décembre 2018.

Selon M. Lowcock, les 20 millions de dollars mis de côté pour l’Éthiopie sont en prévision d'une aggravation de la situation.

"La perspective d'un retour à un monde dans lequel les famines sont monnaie courante serait écœurante et obscène dans un monde où il y a assez de nourriture pour tous", a déclaré M. Lowcock. "Les famines entraînent des morts agonisantes et humiliantes", a-t-il ajouté.

Près de 500 millions de dollars ont été versés au Fonds central d'intervention d'urgence des Nations unies en 2020.

Ce fonds permet à l'organisme mondial de répondre rapidement à de nouvelles crises humanitaires ou à des urgences sous-financées sans avoir à attendre des dons spécifiques.

XS
SM
MD
LG