Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles
RDC

L'installation des bureaux "est en cours"


Des employés de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) déchargent un camion de matériel de vote dans un bureau de vote alors qu'il était gardé par la police à Bukavu, le 28 décembre 2018.

L'installation des bureaux de vote "est en cours" en République démocratique du Congo, a assuré samedi la Commission électorale nationale indépendante (Céni) à la veille d'un vote historique lourd d'incertitudes qui tient l'Afrique et une partie du monde en haleine.

Les bureaux ouvriront dimanche de 6 heures à 17 heures, a ajouté la porte-parole de la Céni (soit de 5 heures à 16 heures GMT à Kinshasa et dans l'Ouest, et de 4 heures à 15 heures GMT à Goma, Lubumbashi, Kisangani, dans l'Est).

Sur le terrain, des journalistes de l'AFP ont de nouveau tenté samedi matin d'évaluer l'avancée de l'installation des bureaux de vote pour ces élections générales (présidentielle, législatives et provinciales).

A Kinshasa à 10h20 (9h20 GMT), une équipe de l'AFP n'a trouvé personne dans trois bureaux de vote, à part la police. Les bureaux étaient encore fermés, le personnel absent. Mot d'ordre: revenez plus tard.

A Lubumbashi, des policiers gardaient aussi l'entrée du collège Imara, un des "sites de vote" importants de la capitale minière. L'accès est interdit à toute personne étrangère à la Céni.

L'aménagement des bureaux de vote doit commencer vers 13H00 GMT, a indiqué un agent de la Céni, qui a promis la possibilité de faire des images mais pas d'interviews à une correspondante de l'AFP.

A Goma, des dizaines d'électeurs attendent toujours leurs cartes.

Au centre électoral basé dans l'institut Mavuno dans le quartier des Volcans, les listes électorales avec photocopie des cartes électeurs étaient en train d'être affichées.

Le matériel est arrivé mais ne sera installé que dans l'après-midi. Les policiers sont déjà sur place dans ce centre qui prévoit 18 bureaux de vote pour 10.558 électeurs inscrits.

A Tshikapa (Kasaï, centre), des agents de la Céni affichaient les listes électorales avec le nom des électeurs.

Des candidats à la députation se sont résolus à transporter eux-mêmes le matériel électoral vers des coins éloignés de la province.

"Jusque jeudi dernier, aucun matériel n'était encore arrivé à Lunyeka (120 km au nord de Tshikapa). Nous avons eu peur que finalement le jour du vote rien ne soit arrivé. Nous avons résolu de louer 50 motos", a expliqué Léon Mudilele, candidat du Front commun pour le Congo (FCC, majorité).

Un député, Jean Pierre Tshimanga "a donné aussi sa jeep", a-t-il ajouté.

Voir les commentaires (2)

Ce forum a été clos.
XS
SM
MD
LG