Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'Erythrée et l'Ethiopie annoncent ne plus être en guerre


Le président érythréen Issaias Afwerki et le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed à Asmara, Erythrée, le 9 juillet 2018. (Twitter/ Fitsum Arega

Au lendemain d'un sommet historique de leurs dirigeants, l'Érythrée et l'Éthiopie ont signé lundi à Asmara une déclaration formalisant leur rapprochement et mettant fin à vingt ans d'état de guerre.

Le président érythréen Issaias Afeworki et le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, ont signé une "déclaration conjointe de paix et d'amitié", a annoncé le ministre érythréen de l'Information, Yemane Gebremeskel.

"L'état de guerre qui existait entre les deux pays est arrivé à sa fin. Une nouvelle ère de paix et d'amitié s'ouvre", selon ce texte.

"Les deux pays oeuvreront à promouvoir une étroite coopération, dans les secteurs de la politique, de l'économie, du social, de la culture et de la sécurité".

>> Lire aussi : Rencontre historique des dirigeants éthiopien et érythréen à Asmara

Le document confirme la reprise du commerce, des transports et des télécommunications, le rétablissement des relations diplomatiques et la mise en oeuvre des décisions internationales sur la frontière commune.

Des images de la cérémonie montrent MM. Issaias et Abiy attablés à un bureau en bois, avec en toile de fond les drapeaux des deux pays, signant cette déclaration.

Le ministre éthiopien des Affaires étrangères, Workneh Gebeyehu, a annoncé la création d'une commission conjointe sous la supervision des deux chefs de la diplomatie, chargée d'établir un "calendrier tangible" des réformes. Cette commission chapeautera des sous-comités qui vont définir dans le détail quand et comment chaque problématique sera mise en oeuvre".

Pour la première rencontre depuis 20 ans entre les deux plus hauts dirigeants érythréens et éthiopiens, la délégation éthiopienne avait reçu dimanche un accueil chaleureux à Asmara.

"Nous nous sommes mis d'accord pour la reprise du trafic aérien et naval, pour la circulation des personnes entre nos deux pays et la réouverture des ambassades", avait déclaré M. Abiy.

"Nous abattrons le mur et, avec amour, nous bâtirons un pont entre les deux pays", avait ajouté avec lyrisme le jeune Premier ministre, 42 ans, qui depuis sa nomination en avril a amorcé ce rapprochement entre les deux anciens frères ennemis.

La compagnie Ethiopian Airlines devrait reprendre ses vols à destination d'Asmara dès la semaine prochaine, a rapporté lundi la radio-télévision Fana.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG