Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

L'épouse de l'ancien président gambien Yahya Jammeh sous le coup de sanctions américaines


Le président gambien Yahya Jammeh quitte un bureau de vote avec sa femme Zineb lors de l'élection présidentielle à Banjul, Gambie, le 1er décembre 2016. REUTERS/Thierry Gouegnon

Zineb Jammeh, l'épouse de l'ancien président gambien Yahya Jammeh, a été frappée de sanctions américaines pour – selon Washington – son rôle dans le pillage économique pendant les 22 ans de règne de son mari, selon le Trésor américain.

D’après Washington, Yahya Jammeh aurait détourné au moins 50 millions de dollars de deniers publics pendant son mandat qui s'est terminé en 2017, lorsqu'il a été contraint à l'exil après avoir perdu la présidentielle face à Adama Barrow.

Une grande partie des actifs de M. Jammeh sont contrôlés par sa femme, selon le Trésor américain.

Yahya Jammeh, 55 ans, vit en exil en Guinée équatoriale. Ses avocats ont nié les accusations selon lesquelles leur client aurait commis des méfaits dans le passé.

En juillet, des procureurs américains ont lancé des poursuites en vue de saisir une villa qui appartient à M. Jammeh dans l'État du Maryland aux États-Unis, selon la chaine américaine CBS. La villa, estimée à 3,5 millions de dollars, avait été achetée au nom de Mme Jammeh, selon la même source.

C’est en 1994 que Yahya Jammeh a pris le pouvoir en Gambie.

Il est accusé d’exactions envers de nombreuses personnes, des accusations qu’il rejette en bloc.

XS
SM
MD
LG