Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Kamala Harris devient la première femme à assumer les pleins pouvoirs à la présidence américaine


La vice-présidente américaine Kamala Harris s'exprime lors d'une conférence de presse à Paris, vendredi 12 novembre 2021.

Kamala Harris a encore marqué l’histoire vendredi en devenant la première femme à assumer les pleins pouvoirs de l’exécutif américain alors que le président Joe Biden est à l'hôpital pour un contrôle médical.

Mme Harris, 57 ans, a déjà obtenu la distinction d'être la toute première femme élue vice-présidente des États-Unis lorsqu'elle et M. Biden, 78 ans, ont battu le président sortant Donald Trump et son vice-président Mike Pence à l'issue de l'élection du 3 novembre 2020.

La vice-présidente américaine, Kamala Harris, à Paris
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:15 0:00


C’est en 1967 que le transfert temporaire des pouvoirs a été mandaté aux États-Unis, avec l’adoption du 25e amendement, quelques années après l’assassinat du président John F. Kennedy à Dallas, au Texas, le 22 novembre 1963.

Le 25e amendement détaille le processus par lequel le président ou le vice-président est remplacé de manière temporaire ou définitive lorsqu’il est jugé incapable d’assumer les charges de ses fonctions.

Selon la Maison Blanche, M. Biden sera sous anesthésie totale pour une procédure de dépistage de cancer à l'hôpital militaire Walter Reed à Bethesda, près de Washington, la capitale fédérale.

La vice-présidente, Mme Harris, prend alors les pleins pouvoirs car le président est dans l'incapacité temporaire.

Ce n'est pas la première fois qu'un président transfère temporairement ses pouvoirs. En effet, en 2002 le 43e président, George W. Bush, avait transmis les pouvoirs de la présidence à Dick Cheney, son vice-président.

Une fois sorti de l'opération, le chef de l'État américain notifie le Congrès et reprend ses pleins pouvoirs.

XS
SM
MD
LG