Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

John Nkengasong, chef des grandes endémies à l'UA, nommé ambassadeur par Biden


John Nkengasong, directeur des Centres de contrôle des maladies pour l'Afrique, s'entretient avec des journalistes au siège de l'Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie, le 11 mars 2020.

Natif de Douala, Dr. Nkengasong va diriger PEPFAR, une agence de santé publique au département d'État dotée d'un budget de 7 milliards de dollars.

Le président américain Joe Biden a nommé lundi John Nkengasong, l'un des experts africains en santé publique les plus en vue, au poste d'ambassadeur pour le compte des Etats-Unis.

C'est ce qu'a annoncé la Maison Blanche dans un communiqué officiel dont copie est parvenue à VOA Afrique.

S’il est confirmé par le Sénat, Dr. Nkengasong sera chargé de la coordination de PEPFAR, une agence américaine qui finance la lutte contre les fléaux du sida, du paludisme et de la tuberculose dans les pays en voie de développement, notamment en Afrique. Il aura sous sa responsabilité une dotation budgétaire d'environ 7 milliards de dollars par an, selon le quotidien New York Times.

"Dr Nkengasong sera la première personne d'origine africaine à occuper ce poste" depuis la création de PEPFAR sous l'administration Bush en 2003, précise le communiqué.

L’entrée de cet expert au département d'État va occasionner une perte certaine pour l’Union africaine.

Depuis 2016, en effet, il est en poste à Addis-Abeba, en Éthiopie, pour le compte de l’UA, où il occupe les fonctions de directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC), l'agence panafricaine de lutte contre les grandes endémies.

De l'université de Yaoundé à Harvard

Selon une fiche biographique contenue dans le communiqué de la Maison Blanche, John Nkengasong a fait ses études de premier cycle à l'université de Yaoundé, puis en Belgique et à la prestigieuse université américaine de Harvard, dans le Massachusetts.

S'il est vrai qu'il a un long parcours sur le plan international, c'est durant la pandémie mondiale du coronavirus que le Dr Nkengasong se fait mieux connaître.

Travaillant main dans la main avec l'Organisation mondiale de la santé, les gouvernements africains et d'autres partenaires, il supervise le lancement de la plate-forme de fournitures médicales en Afrique (Africa Medical Supplies Platform), un partenariat public-privé pour l'achat des équipements médicaux certifiés tels que les respirateurs ou les scanners.

A son actif, on compte aussi le lancement en 2020 d'un réseau de 12 laboratoires de référence en Afrique pour le séquençage génomique du virus SARS-COV-2, responsable de la maladie Covid-19.

Natif de la ville côtière de Douala, John Nkengasong a reçu des distinctions honorifiques dans de nombreux pays dont le Cameroun, la Côte d'Ivoire et le Sénégal.

XS
SM
MD
LG