Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

"Impeachment": le Sénat américain approuve la convocation de témoins


Le président américain Donald Trump salue en arrivant à l'aéroport international de Palm Beach à West Palm Beach, Floride, le 20 janvier 2021. Le même jour, son successeur Joe Biden a prêté serment.

Le Sénat américain a voté samedi pour assigner des témoins à comparaître dans le procès de mise en accusation de l'ancien président Donald Trump.

Cinq sénateurs républicains ont voté avec les 50 démocrates pour entendre des témoins. Le vote a été quelque peu surprenant, car le Sénat devait entendre les plaidoiries finales de chaque partie, et éventuellement tenir un vote un peu plus tard dans la journée de samedi pour acquitter ou condamner l’ancien président, mettant ainsi fin au procès qui a commencé mardi.

En pratique, ce revirement de dernière minute signifie que le procès se poursuivra au moins jusqu'à la semaine prochaine.

Le représentant démocrate Jamie Raskin (Maryland), tête de file de l’équipe de mise en accusant de l’ex-chef de l’État, a annoncé qu'il voulait citer à comparaître la députée républicaine Jaime Herrera Beutler (État de Washington).

La démocrate Stacey Plaskett, déléguée des îles Vierges à la Chambre des représentants, s'exprime lors de la 4e journée du procès de mise en accusation de l'ancien président Donald Trump au Sénat, à Washington, États-Unis, le 12 février 2021.
La démocrate Stacey Plaskett, déléguée des îles Vierges à la Chambre des représentants, s'exprime lors de la 4e journée du procès de mise en accusation de l'ancien président Donald Trump au Sénat, à Washington, États-Unis, le 12 février 2021.

Mme Beutler a publié vendredi soir une déclaration selon laquelle le leader de la minorité à la chambre basse, Kevin McCarthy (Californie), lui a dit que M. Trump avait exprimé sa sympathie et son admiration pour la foule qui avait pris d’assaut le Capitole le 6 janvier.

Pour sa part, Michael van der Veen, l’un des avocats de M. Trump, a déclaré qu'il entend convoquer "au moins" 100 témoins pour faire des dépositions. Il estime que la décision de faire venir des témoins est une parade pour les démocrates, qui se rendent compte qu’ils n’auront pas les deux-tiers requis pour condamner l’ancien président.

Vers midi (heure locale) la séance a été suspendue pour permettre aux deux parties de tomber d’accord sur les aspects pratiques.

Bruce Castor (à g.) et Michael van der Veen, deux des avocats qui défendent l'ancien président américain Donald Trump, au Capitole, le 4e jour du procès en destitution au Sénat, le vendredi 12 février 2021, à Washington.
Bruce Castor (à g.) et Michael van der Veen, deux des avocats qui défendent l'ancien président américain Donald Trump, au Capitole, le 4e jour du procès en destitution au Sénat, le vendredi 12 février 2021, à Washington.

XS
SM
MD
LG