Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Football américain: l'équipe de Los Angeles Rams remporte le Super Bowl


Le receveur des Los Angeles Rams, Van Jefferson (à g.) face au cornerback Eli Apple des Cincinnati Bengals pendant la deuxième mi-temps du Super Bowl 56, dimanche 13 février 2022, à Inglewood, en Californie.
Les Los Angeles Rams se sont imposés dimanche face aux Bengals de Cincinnati pour remporter le Super Bowl, le championnat annuel de football américain.

Le score de 23-20 illustre l'intensité du match.

Les Los Angeles Rams ont pris une avance précoce, ne laissant que très peu de place aux Bengals de Cincinnati, marquant deux touchdowns (essais réussis) avant la mi-temps. Environ 6 minutes avant la pause, les LA Rams menaient avec une marge de 10 points, 13-3.

Les Bengals, conscients de l'enjeu, n'ont pas baissé les bras. Ils réalisent un touchdown, puis gagnent encore 3 points pour ramener l'écart entre les deux équipes à 3 points, avec un score de 13-10 en faveur de Los Angeles.

Deux minutes avant la mi-temps, une passe cruciale du quarterback de Los Angeles est interceptée par les Bengals dans la end zone, privant les Rams d'une avance décisive.

Un malheur ne vient jamais seul: le receveur des Rams, Odell Beckham Jr, un joueur clé de l'équipe, se blesse en essayant d'attraper une passe du quarterback. Il quitte le match.

L'arbitre siffle la mi-temps.

Grand retour de Dr Dre, Snoop Dogg et Mary J. Blige

Peut-être plus impressionnant que la première partie du match, le spectacle de la mi-temps a ramené le public quelques décennies en arrière. Pour le plus grand plaisir des spectateurs et des dizaines de millions de téléspectateurs depuis leur domicile, des rappeurs légendaires comme Dr Dre, Snoop Dogg, 50 Cent, Mary J Blige et Eminem sont montés sur scène dans un spectacle d'excellence artistique à la hauteur du plus grand événement sportif des États-Unis.

Golden oldies, voitures exotiques, chaînes en or, feux d'artifice et chorégraphies dosées étaient au rendez-vous. La foule a répondu avec enthousiasme.

Des célébrités du monde de la musique, du sport et du cinéma ont assisté au Super Bowl dimanche, notamment Jay-Z, LeBron James, Jennifer Lopez, Ben Affleck, Matt Damon et l'actrice d'origine sud-africaine Charlize Theron.

Les Bengals prennent le dessus

A la reprise, dès le début du 3ème quart-temps, Cincinnati ne perd pas de temps, le n°85 attrape le ballon et traverse la end zone des Rams pour un touchdown. Score : 13-17 en faveur de Cincinnati. Du coup, la dynamique du match est inversée : les Bengals prennent le dessus et les Rams sont désormais à la traîne.

Jouant à domicile, Los Angeles ne perd pas de temps. Une riposte rapide est interceptée par l'équipe adverse dans la end zone. Le score reste inchangé.

La tension monte et on assiste brièvement à des échauffourées entre les joueurs des équipes opposées. Les arbitres interviennent et tout le monde se calme.

Le come-back des Rams

Le jeu se stabilise pendant un certain temps, jusqu'à environ trois minutes avant la fin de la 3e période de jeu, lorsque Los Angeles marque un coup de pied longue distance et réduit le score à 16 contre 20.

Vers la fin du match, alors qu'il restait moins de 2 minutes au temps règlementaire, Los Angeles parvient a traverser la ligne de but, mais le touchdown est annulé à cause de fautes de part et d’autre. La balle reste entre les mains des Rams.

Avec une minute et 25 secondes restant dans le temps règlementaire, Los Angeles parvient à marquer et le score est inversé une fois de plus: les Rams mènent à nouveau avec 3 points, pour un score de 23 à 20.

Au final, rien ne change et l’équipe de Los Angeles remporte la finale.

Comme le foot, mais pas vraiment

Pour rappel, le football américain est un sport où deux équipes de 11 joueurs de part et d'autre s'affrontent durant quatre périodes de 15 minutes chacune. Pour marquer, il faut qu'un joueur traverse la zone de but de l'équipe adverse, le ballon en main.

Lorsqu'une équipe a le ballon ovale, elle a quatre tentatives pour traverser la end zone (zone de but) de l'équipe adverse et marquer 6 points (touchdown). Un touchdown donne automatiquement à l'équipe qui a marqué le droit d'ajouter un point au score par un tir de balle arrêtée (field goal).

Si l'équipe qui a le ballon échoue, alors la balle passe à l'autre équipe, qui a également quatre occasions de faire avancer le ballon dans la end zone de l'autre équipe.

Contrairement au football qui se joue en Afrique, en Europe et en Amérique latine, dans le football américain, un seul joueur, le quarterback, est autorisé à faire des passes, sauf dans certains cas exceptionnels. En général un seul joueur, le kicker, est autorisé à tirer la balle du pied. Les autres portent la balle avec leurs mains.

Enfin, contrairement au football, où les remplacements sont limités, dans le football américain, chaque équipe dispose de deux formations qui se relaient pendant le match : une équipe défensive lorsque le ballon est entre les mains de l'équipe adverse, et une équipe offensive lorsque le ballon est en sa possession.

XS
SM
MD
LG