Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Thaïlande: Huit garçons et leur coach en attente de sauvetage


Les travailleurs d'urgence portent sur une civière l'un des garçons secourus pour être transportés en ambulance à l'hôpital, à Mae Sai, dans le district de Chiang Rai en Thaïlande, le dimanche 8 juillet 2018. (Bureau des relations publiques de Chiang Rai via AP)

Les huit garçons et leur entraîneur de football encore prisonniers dans une grotte inondée du nord de la Thaïlande attendaient lundi la reprise des opérations de sauvetage au lendemain de l'évacuation de quatre d'entre eux.

L'opération de sauvetage a été suspendue dimanche soir par le chef des opérations, Narongsak Osottanakorn, afin de reconstituer les réserves d'oxygène et faire de nouveaux préparatifs, ce qui, a-t-il précisé, prendra moins dix heures.

Dans la nuit, de fortes pluies ont détrempé la grotte de Tham Luang, située dans la province de Chiang Rai, ce qui augmente le danger dans cette "guerre contre l'eau et la montre" pour sauver les garçons de l'équipe de football des "Wild Boars" ("Sangliers sauvages").

Les garçons et leur entraîneur, qui se sont aventurés dans la grotte il y a plus de 15 jours et se sont retrouvés coincés par la montée des eaux, sont parvenus à se réfugier dans la cavité principale et ont été découverts par des plongeurs britanniques il y a une semaine.

Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha, chef de la junte militaire au pouvoir depuis quatre ans, doit se rendre sur le site de la grotte lundi.

Treize plongeurs étrangers et cinq membres d'une unité d'élite de la marine thaïlandaise constituent l'équipe principale qui guide les garçons vers la sortie à travers des passages étroits et submergés. Une sortie périlleuse qui a coûté la vie à un plongeur vendredi.

Certains des garçons ne sont pas de bons nageurs. Aucun n'a d'expérience dans le domaine de la plongée.

Les quatre premiers enfants ont été évacués en toute sécurité, a annoncé le chef de la mission de sauvetage. Aucune précision officielle n'a été donnée sur l'identité des garçons ni sur état de santé.

La mission de sauvetage pourrait prendre trois ou quatre jours, a déclaré dimanche Narongsak Osottanakorn.

Selon la presse thaïlandaise, le premier jeune arrivé à l'air libre s'appelle Mongkol Boonpiem. Il est âgé de 13 ans.

A l'hôpital de Chiang Rai Prachanukroh où les quatre adolescents sont en observation, on déclare que leur état de santé n'est "pas mauvais".

Avec Reuters

XS
SM
MD
LG