Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Deux policiers mozambicains tués dans un échange de tirs avec l'armée sud-africaine


On voit des soldats inspecter les dégâts sur une route lors d'opérations de recherche et de sauvetage à la suite d'inondations dévastatrices et de glissements de terrain provoqués lorsque le cyclone Idai a frappé le Zimbabwe à Chimanimani, dans la provinc

Deux policiers mozambicains ont été tués lors d'un échange de tirs dimanche avec l'armée sud-africaine à la frontière entre les deux pays, a annoncé la police mozambicaine mardi sans avancer d'explications sur cet incident.

"Nous confirmons l'incident qui a tué nos deux collègues d'une unité de la police des frontières", a déclaré le porte-parole de la police Orlando Mudumane.

"Les forces de défense et de sécurité, en particulier la police de la République du Mozambique, travaillent pour comprendre ce qui a provoqué l'incident", a ajouté le ministre mozambicain des Affaires étrangères, José Pacheco.

"Seulement ensuite, le gouvernement pourra prendre des mesures", afin que "l'incident ne crée pas une situation difficile dans les relations bilatérales entre le Mozambique et l'Afrique du Sud", a-t-il encore dit à la presse à Maputo.

Le ministre a estimé qu'il s'agissait de "préserver les relations d'amitié entre les deux pays".

De leurs côtés, les autorités sud-africaines ont confirmé un "incident armé entre des soldats sud-africains et la police des frontières mozambicaine dans la région de Ndumo (...) dimanche 16 juin 2019 vers 16H00", sans avancer de bilan.

"Nos soldats effectuaient une patrouille de routine dans le cadre de la protection de la frontière quand l'incident s'est produit", a précisé le ministère sud-africain de la Défense dans un communiqué. "Les raisons de cet échange de tirs restent encore inconnues", a-t-il ajouté.

Jusqu'à cet incident, l'Afrique du Sud et le Mozambique entretenaient de bonnes relations diplomatiques.

XS
SM
MD
LG