Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Démantèlement de trafic d'êtres humains au Nigeria à l'occasion du Mondial


La police près de bâtiments fédéraux à Abuja, Nigeria, le 8 décembre 2015.

Au Nigeria, les autorités affirment avoir sauvé 10 jeunes Nigérians victimes de trafic illégal de personnes vers Moscou en Russie. Les trafiquants espéraient utiliser la Coupe du Monde pour couvrir leurs crimes.

Ils avaient tous des cartes d'identité de supporteurs Fifa, et les autorités estiment que leurs trafiquants utilisaient la Coupe du Monde comme couverture pour envoyer leurs victimes en Russie.

Les criminels ont profité de la période du déroulement de la coupe du Monde en Russie pour entreprendre le trafic des jeunes Africains qui cherchent à se rendre en Occident.

Reportage de Gilbert Tamba, correspondant à Abuja pour VOA Afrique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:15 0:00



L’obtention de visas est plus facile en cette période où beaucoup veulent partir assister à ce grand rendez-vous international de football.

L'Agence nigériane de lutte contre le trafic des êtres humains, NAPTIP, avait déjà bien averti que des criminels prévoyaient d’organiser des voyages clandestins pour faire entrer des citoyens nigérians en Russie.



Ce dernier sauvetage vient ainsi confirmer les craintes du NAPTIP, l’organe en charge de lutter contre le trafic illégal de personnes au Nigeria.

Dix jeunes Nigérians, neuf jeunes filles et un garçon originaires de différentes parties du pays, cherchaient à embarquer à bord d’un vol de Turkish Airlines à destination de Moscou.

Ils ont été pris en charge dans un centre de la NAPTIP pour les victimes du trafic humains. Cinq suspects, parmi eux un policier, ont été arrêtés suite aux enquêtes préliminaires de l’agence.

>> Lire aussi : Amnesty accuse l'Europe de "complicité" dans les abus contre les migrants en Libye

De nombreuses victimes de la traite d'êtres humains en provenance de l'Afrique vers l'Europe viennent du Nigeria.

Selon l'agence des Nations Unies pour les migrations, la plupart des victimes du trafic sexuel arrivant en Italie par voie maritime sont nigérianes.

XS
SM
MD
LG