Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Des pêcheurs congolais suspendent leurs activités sur le lac Édouard


Des membres de la police ougandaise participent à des opérations de sauvetage après le chavirement d'un bateau transportant principalement des réfugiés congolais sur le lac Albert, au sud-ouest de la capitale ougandaise, Kampala, le 23 mars 2014.

Des pêcheurs congolais ont annoncé la suspension de leurs activités dans le lac Édouard par peur de "représailles" après l'affrontement la veille entre patrouilles congolaise et ougandaise ayant fait sept morts dans l'est de la République démocratique du Congo.

"Depuis hier (jeudi) après l'incident survenu sur le lac, nous nous sommes décidés de ne plus aller faire la pêche jusqu'à nouvel ordre. Nous craignons des représailles des militaires ougandais", a déclaré à l'AFP JonasKataliko, président de l'association des pêcheurs de Kyavinyonge dans la province du Nord-Kivu.

"Nous exhortons les deux gouvernements à harmoniser leurs affaires pour que nous ayons la paix sur le lac" Édouard, a-t-il ajouté.

>> Lire aussi : Au moins 50 morts dans un naufrage dans l'ouest de la RDC

"Nous attendons le point de vue de la hiérarchie pour savoir l'attitude à adopter", a réagi auprès de l'AFP le major Jean Tsongo, commandant de la force navale de Kyavinyonge.

Jeudi, quatre militaires ougandais et trois civils ont été tués dans un affrontement entre des patrouilles congolaise et ougandaise sur les eaux du lac Édouard que se partagent la RDC et l'Ouganda, selon une source administrative congolaise.

Après l'incident, "la marine ougandaise était revenue sur le lieu de l'incident, tirant des coups de feu" sans faire de victime, a affirmé Samuel Muluko, président de la société civile locale.

Vendredi, des embarcations des pêcheurs n'étaient pas visibles sur la partie congolaise du lac, à la hauteur de la localité de Kyavinyonge, selon plusieurs témoignages recueillis par l'AFP.

Les relations entre la RDC et l'Ouganda sont problématiques sur fond de partage des ressources énergétiques du lac Édouard notamment où des accrochages se sont multipliés depuis le début de cette année.

Avec AFP

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG